Je suis couchée, je dors, enfin dormais, réveillée par le tonnerre. Le tonnerre ? hier soir il faisait beau et chaud. Le temps est bizarre. Je garde les yeux clos, le visage tourné vers le mur, j'écoute la pluie. J'adore entendre la pluie tomber, surtout la nuit. L'eau ruisselle le long de mon mur où le sol est en pente. Il pleut fort. Encore un énorme coup de tonnerre. J'aimerais être dehors pour voir les éléments se déchaîner. Ça doit être explosif. La lumière d'un éclair resplendit dans ma chambre, je vois des ombres projetées sur mon mur. Ombres effrayantes, atmosphère angoissante, pourtant je n'ai pas peur, au contraire. La peur je la connais. Avoir peur à tel point qu'on ne peut plus bouger, la respiration se fait difficilement, les battements du cœur s'accélèrent. Le moindre bruit devient suspect et terrifiant. On hésite, et même on ne peut pas regarder par la fenêtre pour voir ce qui se passe. On est comme paralysé…

La pluie continue toujours de tomber, j'entends le vent souffler et le tonnerre éclater. Je pense à la journée de demain qui va être grise et pluvieuse. J'aime les journées de ce genre. L'air est chargé d'humidité, ça sent la terre mouillée, le ciel est bas et on voit pas la mer. Et moi je peux rester à ma fenêtre regarder cette pluie qui tombe en laissant errer mes pensées.

Je me réveille, cette fois de façon naturelle. Je regarde la pièce, la lumière qui passe à travers les volets montre tous les signes d'une belle journée. Je me lève et ouvre les volets. Le ciel est bleu, il fait très beau. Aurais-je rêvé ?