Les inconditionnels de cinéma et plus précisement de Romeo+Juliette auront reconnus cette phrase prononcée au début du film de Baz Luhrmann, que je viens de revoir. Ah là là ce film. Il est trippant. Les acteurs, l'histoire bien sûr, cette façon de faire réciter du Shakespeare à des mauvais garçons armés jusqu'aux dents, cet amour impossible sans qu'il soit trop fleur bleue, la bande son - je ne peux m'empêcher de citer la fameuse scène de l'aquarium avec en fond sonore Kissing you de Des'ree ( la traduction ici), cette scène est vraiment top, cet échange de regards au travers de ce bleu turquoise, hum..... Et malgré tout, qu'est ce qu'il est beau Leonardo dans ce film (demain je me fais Titanic ;). Film d'amour, triste pour toujours mais qu'est ce que c'est beau malgré tout. Je suis contente d'avoir revu ce film, contrairement à ce qu'on pourrait penser, il a soigné mon âme blessée.

 

Mieux vaut perdre la vie par leur haine que d'attendre la mort sans être aimé de toi