L'autre jour, bien installée au creux de ses bras, lui et moi avons regardé une émission hautement philosophique et à taux de culture impressionnant : Génération Hit, la superbe émission de M6 avec tous pleins de classements débiles.
Bref.
Il y avait donc le classement des 10 chansons les plus tristes.
C'était nul. Parce que pour eux une chanson triste est forcément une chanson d'amour qui se passe mal genre Brel et Ne me quitte pas (n°1) ou bien Patrick Bruel avec son Je te le dis quand même (n°6). Ok c'est deux très belles chansons d'amour bien tristes mais par contre aucune des deux n'arrivent à m'arracher la moindre larme…!

Pour moi, une chanson triste, c'est une chanson sur quelque chose qu'on a perdu, sur une personne disparu, sur les choses de la vie contre lesquelles on ne peut pas lutter, la fatalité, la mort.
Et bizarrement, je ne retrouve ça presque que dans le rap. Bien que j'aime aussi bien les chansons françaises, face au rap, certaines sont bien niaises.
Les textes de rap sont de magnifiques paroles.
Je ne parle pas du rap de banlieue à deux francs qui ne sait faire que relater sur leurs problèmes de non-reconnaissance en insultant tout le monde. Je ne dis pas que cela est faux. Simplement quand j'écoute du rap, j'veux entendre autre chose.
Et heureusement il y en a quelque uns qui y arrivent parfaitement.

Les chansons qui m'ont faite pleurer ou juste fait mal en les écoutant, me donnant la chair de poule et des frissons en me disant que la vie c'était parfois bien cruel et injuste sont quasiment toutes des morceaux de rap….

Lady Laistee, Et si
IAM feat. Nuttea, Un cri court dans la nuit
IAM, Fruits de la rage
IAM, Ici ou ailleurs
Akhenaton, Silence une minute
IAM, Visages dans la foule
Psy 4, La vengeance aux deux visages
Shurik'n, La lettre
Sully Sefil, J'voulais

Au final, cela revient à cracher sur la vie mais comme c'est bien dit, le message n'est pas le même.

J'ai du sûrement en oublier, et puis il y a toutes celles que je connais pas. Et puis toutes celle qui ne sont pas du rap et qui me foutent le cafard.

rwanda2