Je suis en plein dans mon 2ème Fred Vargas, Dans les bois éternels, et décidément j’aime de plus en plus. Déjà Pars vite et reviens tard avait inspiré tout mon respect et je bavais devant l’histoire comme une gosse bave devant une glace a la fraise. Mais là, c’est presque encore mieux ou tout aussi bien. J’aime commencer une série et voir qu’elle me correspond. Je compte rapidement en acheter un 3ème afin d’en faire ma religion, Adamsberg sera mon dieu. Dans un style tout a fait différent des polars trash de Grangé (que j’adore tout autant, attention), tout en finesse, avec des personnages charismatiques et plus vrai que nature, profondément humains et réalistes, des dialogues sans langue de bois et bien sur l’histoire dans le ton de tout le reste. La collection Chemins Nocturnes se forme sur mon étagère, ces bouquins noirs avec le titre blanc sont beaux et les Vargas encore plus parce qu'ils sont aussi beaux dehors que dedans.
Rien que les titres me font frémir d’envie, Ceux qui vont mourir te saluent, Debout les morts, Un peu plus loin sur la droite, Sous les vents de Neptune…je veux en manger. J’ai faim de Fred Vargas et de ses histoires (merci Amélie Nothomb pour l’expression).

p.s : entre temps, j'ai acheté Sous les vents de Neptune, le troisième. mon anniversaire est pour bientôt, si jamais vous avez envie de me faire un cadeau (et uniquement dans la collection Chemins Nocturnes hein lol)... ;)