Et si je parlais un peu de ma magnifiiiique soutenance, non parce que c’est vrai, il faut bien le dire, elle était magnifique.

Non, en fait. Pas tant que ça.
J’dirais que c’était moins officiel que ce qu’on a voulu nous faire croire. C’était moins prout-prout conventionnel que ça aurait du. C’était classique koa.
J’ai parlé. J’ai écouté. J’ai répliqué.
Elles ont délibéré. Elles m’ont donné ma note.
On a blablaté.
J’suis partie.
L’assesseur - qui était une prof de littérature - m’a dit, entre autres choses, que j’avais traité ça exclusivement du côté cinématographique et pas assez littéraire, que mon plan était mal fichu à cause de ma problématique qui était une mauvaise question, qu’un auteur dont je me suis beaucoup servie était nul.
J’ai encaissé sans problème, j’me suis même étonnée moi-même.
En même temps tout ce qu’elle a dit était vrai, elle a été sèche mais pas méchante. C’est sur que si j’avais pris un assesseur plus cool j’aurais peut-être eu 16 parce qu’il n'aurait pas vu tout ça. Tout ce qu’elle a vu parce qu’elle est prof de litté, mais ça aurait été moins juste.
Je préfère mon 14, une bonne explication du pourquoi du comment et vraiment mériter ma note.

Là j’suis en attente du défi 3 qui devrait se vérifier (j’espère) dans la semaine. Sinon j’ai toujours pas internet à cause du tiers-monde, ça aussi faut que je vous raconte ^^