Ou devrais-je dire, le piège…

11h30 et des poussières, on sonne, à la porte de l’appart,  pas à celle de l’immeuble.
Je regarde le sac poubelle que je tiens dans une main et murmure un « et merde ». Mais je décide d’aller voir qui c’est. Un coup d’œil au judas : un costard foncé rayé de blanc, une cravate rose. Hum. Pas de tête.
Je pense que c’est encore un mercenaire de Num*ricable qui veut m’attirer dans leur filet. J’ouvre et je m’apprête à dire que je ne suis pas intéressée, quand je me rends compte, trop tard, que je suis pas franchement présentable et pas à mon meilleur avantage.
En effet, je viens de passer 1h30 à faire le ménage, je transpire, je ne suis ni coiffée, ni lavée, et encore moins maquillée, je porte un vieux jeans informe qui affiche une belle tâche de graisse sur la cuisse et un débardeur plus gris que blanc, sans soutif et légèrement trop grand.
Hum, pas fameux.
Alors que je constate ceci, mon sonneur se découvre être un charmant, mais vraiment charmant, beau gosse d’au moins 1m 90 dans un super costard marron foncé.
Et merde, bis.
Je tente de contenir mes seins qui veulent passer par-dessus mon débardeur qui descend et je l’entends me dire qu’il sait que je ne suis pas intéressée mais qu’il aimerait quand même me parler.
Et donc, il commence son speech, fort bien réglé, dans une enveloppe très agréable à l’œil. C’est un envoyé de France Lo*sirs, qui au bout de quelques minutes, me demande si je connais quelqu’un qui cherche du boulot.
Ah ah, ça c’est un envoyé de Dieu en plus ^^
Tous ses mots sont des miracles : on recrute, prix sur les livres, les places de cinéma qui sont à 6 au lieu de 9,80, un livre tous les 3 mois au lieu d’1 livre par mois, des livres en avant-première. Bref, comme une conne, je me fais avoir. Mais bon vu le nombre de livres que j’achète (au moins 2 par mois) et que j’en achète partout… ce fut pas trop dur de me convaincre.
Enfin sa réduc sur le prix des livres, ce n’est que du vent, vu que je sais pertinemment qu’il y a la loi sur le prix unique des livres… Le prix est vraiment réduit mais comme on paye la livraison, au final ça revient au même.
Mais ça m’a pas empêché de m’inscrire. Il devait être content d’être tombé sur une proie facile ^^
J’ai failli lui demander si on était puni si on n'achetait pas un livre tous les 3 mois, mais j’ai eu peur que ma question soit mal interprétée !
Parce qu’en plus d’être jeune, charmant, il était gentil, et même s’il m’a demandé où je sortais le soir, qu’il sait que j’ai un copain depuis 3 ans (oui, on a beaucoup parlé, il est resté longtemps !), il a toutes mes coordonnées. Ba oui, pour que je m’inscrive, il a fallut que je donne tout, et plus encore ! Mais enfin, j'ai pas du lui faire beaucoup d'effets.
Il a vu mon super appareil photo, et ça tombe très bien parce qu’il cherche un photographe pas cher pour lui faire ses photos de mannequin… ! Un envoyé de Dieu, je vous dis !
Et moi je ressemblais à Cendrillon aux pires heures de sa vie.
Bref, je suis inscrite chez France Lo*sirs maintenant, hop une carte de fidélité en plus.
C’est perfide de la part des sociétés d’envoyer ce genre commerciaux ;)