L’histoire : Batman aborde une phase décisive de sa guerre au crime. Avec l’aide du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur Harvey Dent, Batman entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de sa ville. L’association s’avère efficace, mais le trio se heurte bientôt à un nouveau génie du crime qui répand la terreur et le chaos dans Gotham : le Joker…

Sans doute, l’un des meilleurs Batman que j’ai vu. Impossible à comparer avec le Batman de Burton. Trop différent, aussi bien dans le traitement, que dans l’histoire et les personnages.
Ce Batman-ci, ce Chevalier Noir, est sombre, pessimiste, inquiétant et terriblement jouissif. Le scénario des deux frères Nolan apporte une vraie gravité à ce film de superhéros. Superhéros, on peut y revenir tellement on est loin de l’idée du genre. Tellement les deux extrêmes, Heath Ledger et Christian Bale, sont  réels. L’actualité perce au travers de chaque image et on est cloué au siège par tant de tension.
Très loin d’être un film pour enfants, j’ai pourtant croisé pas mal de bambins de 4/5 ans. J’espère qu’ils ont fait des cauchemars toute la nuit et bien fatigués leurs parents.