Le temps file. Un peu comme une pelote de laine qui tomberait du balcon du 5ème étage. La pelote étant infinie.
Le temps, non.
Un demi-millions de choses non faites, un demi-millions d'envies. Et beaucoup de temps d'ennui.
La faute aux cours. Qui ne me correspondent pas. Je m'emmerde, je regarde par la fenêtre, je répond aux questions, personne ne le fait sinon. Je n'écoute presque pas. On me demande pourquoi je ne note pas.
Sensation de contrôle, devoirs, interrogations. Le lycée, en pire. Que des filles. Bac +3 mais connaissances zéro. Trois exemples.
"Ah mais tu lis le journal twaa ?!!" sur un air étonnée à mort
"C'est qui Romain Duris, j'connais pas"
"J'ai rien lu, faut dire j'ai jamais lu aucun livre alors. Jamais Jamais ? Non non rien, j'aime pas ça" une fille qui a pris option littérature jeunesse...
Je suis déçue. Je croyais apprendre et finalement, je n'apprends rien.
Très très chiants. Très loin d’être excitants.
J’ai découvert que Guillaume Apollinaire avait vécu rue Maréchal Joffre où j’ai du passer 1 000 fois en 5 ans… 
Je me suis rendue compte qu’il fallait un dossier complet pour faire une minable carte de bus, bientôt ils demanderont ton casier judiciaire. 3 fois, 3 fois pour rien. Parce qu’ils n’ont pas voulu me la faire cette putain de carte de bus. Car ma facture téléphonique date de juin au lieu de juillet…
Sérieux, ça donne envie. Ils doivent s’imaginer que je veux les feinter, genre j’habite pas à Nice mais je veux une carte de bus pour le réseau niçois. Logique.
Je suis aussi passée devant un snack qui fait le steak tartare à 8,50€…
Ça s’appelle l’inflation.
A ce rythme-là, on va rapidement crever de faim.
Heureusement que la réflexion d’Amélie Nothomb, rédac en chef du Metro de jeudi dernier, à propos de Miss Bruni, m’a bien fait rire. Pour la peine, je vous la mets ici : «  Carla Bruni me laisse perplexe car je ne suis pas persuadée de sa sincérité. Ce n’est pas une idiote et je ne veux pas la juger, mais je me souviens qu’elle s’était engagée contre les tests ADN. Et aujourd’hui elle est mariée à Sarkozy. Comment fait-elle ? »
C’est marrant parce que Amélie et moi, on est d’accord !
Mais comment fait-elle ?!
On se le demande tous.

J'aurais du aller au salon Erotica, au moins j'aurais passé une meilleure soirée que là...