L’histoire (pour ceux qui ne la connaîtrait pas…) : Mikael Blomkvist journaliste économique et rédacteur à la revue Millénium, est condamné pour diffamation et décide de s’éloigner de son métier de journaliste. Mais il est contacté par un gros industriel suédois, Henrik Vanger, qui sollicite ses qualités d’enquêteur pour connaître la vérité sur ce qui est arrivé à sa nièce Harriet dans les années 60.
Mikael accepte et investit une petite maison sur l’île que possède la famille Vanger.
Il ne sait pas encore que son enquête va le mener beaucoup plus loin que prévu… et que grâce à elle, il croisera la route de Lisbeth Salander, jeune femme à la mémoire photographique, aux talents multiples et à la personnalité fascinante mais déroutante.

19070375_w434_h_q80

Autant dire que j’attendais cette adaptation avec impatience, et que, contrairement à d’autres, la bande-annonce avait piqué ma curiosité.
J’ai donc vu Millénium et je n’en suis pas déçue !
La réalisation de ce film est restée ancrée au nord de l’Europe (danois et suédois) et c’est un bon point pour le métrage. J’aurais mal vu l’histoire transposée aux Etats-Unis…
Niels Arden Oplev s’est donc attelé au tournage des Hommes qui n’aimaient pas les femmes. Et si sa réalisation peut paraître classique, elle apporte ce qu'il faut à ce thriller. Quelque chose de plus audacieux, de plus original aurait attiré l’attention du spectateur sur celle-ci au détriment de l’enquête. Là on est concentré sur l’histoire, sur le fond et si la forme peut paraître négligée pour certains, elle se rattrape avec un bon montage qui donne plus d’effets.
200902220902_w350Concernant les acteurs, on découvre Michael Nyqvist et Noomi Rapace (paye la prononciation ! ^^) qui incarnent superbement les deux acteurs principaux de l’histoire. Je n’avais pas réalisé à quel point l’histoire est centrée sur ce couple atypique…
Noomi Rapace s’est fondue dans le personnage de Lisbeth et mon imagination n’avait pas fait mieux !

Ce film m’a énormément plut. D’abord parce que j’aime ces histoires d’enquête, un peu tordues, perdues d’avance où chaque détail est à scruter,  et parce que c’est une adaptation très réussie !
Le film possède tous les éléments pour faire un thriller sombre, angoissant, au rythme soutenu, le cadre des pays nordiques ajoute à cette atmosphère particulière, que l’on a pas l’habitude de voir sur grand écran.
Si des données ont été enlevées du bouquin (ce que je pense) cela ne se voit pas. En général, des pans entiers sont retirés et on se dit « han mais pourquoi ils ont enlevé ça ??!!! ». Là, c’est différent, l’adaptation est fidèle mais pas dénuée d’intérêt. Certaines relations plus approfondies dans le livre, notamment avec la rédactrice Erika Berger que l’on voit 5 minutes, certains personnages comme le patron de Lisbeth sont mis de côté et l'histoire politico-économique m'a paru un peu moins développée mais ce n'est peut-être qu'un sentiment. Mais en même temps, le film dure déjà 2h30…
2h30 qui ne paraissent pas, il n’y a pas de longueurs (comme dans le roman d’ailleurs) et tout s’enchaîne facilement, logiquement…

Si ça ne voit pas jusqu’à présent, j’y ai passé un excellent moment !
Le livre contient quelques scènes plutôt violentes qui sont retranscrites, sans en rajouter, mais ça reste parfois un peu dur à regarder, surtout la scène avec Lisbeth et son tuteur…
Je conseille vivement, et même aux gens qui n’ont pas lu le livre, d’après mon copain l’histoire se comprend très bien.
Par contre, j’ai appris que les deux autres volets allaient se faire sous forme de 4 téléfilms, ça me déçoit un peu, cette adaptation m’a carrément mis l’eau à la bouche et j’espère bien que la production changera d’avis !

p38_5

Le site officiel, vraiment très bien fait
Un circuit Millénium mis en place à Stockholm
Mon avis sur le livre

source : Allocine © UGC Distribution