Je n’arrive pas à y voir clair. Il y a des sacs partout par terre et je n’arrive pas à m’organiser. Je n’ai pas encore déménagé, je ne sais pas quoi emmener. Je me sens submergée par toutes les affaires que j’ai accumulé depuis tant d’années... ce livre je l’emmène ? et ces fringues ?!

Je coule. Je sais, il m’en faut peu.

Je trie, je trie et il y en a toujours autant. On dirait que ça fait 5 ans que j’ai pas trié.
Je voudrais que tout soit bouclé, installé, meubles montés, achats effectués. J’suis fatiguée, en plus il fait chaud et y a Roland Garros.

Mais sinon, la bonne nouvelle du mois, c’est que je vais écrire 2 articles pour un bouquin thématique qui doit paraître à l’automne. Quelques pages, c’est plutôt court mais en même temps, je n’ai que deux semaines. Je suis vraiment contente de cette expérience, de cet engagement et j’espère que je vais assurer parce que finalement c’est la première fois que je dois fournir un travail pareil.

J’ai peur de ne pas réussir avec tout ce que je dois faire en même temps. Je suis inactive pendant plusieurs semaines et tout se bouscule d’un coup. J’ai aussi une robe à acheter, un blog à terminer, des tas de choses à écrire et des boutons à recoudre. Journée de 36 heures à quand ton existence ?
Je voudrais dormir mais c’est vraiment pas le moment !