Suite & Fin.

Ça y est c’est la dernière nuit. J’ai finalement choisi un thé.
Il pleut doucement et dehors c’est plutôt calme. Ça sent un peu la friture et je vois des appartements s’éteindre mais d’autres s’allumer.
Je regarde quelques conneries à la télé mais je pense au moment où la vue de  ma fenêtre aura vraiment changé.

Dans quelques minutes, je fermerais le store, changerais le clic-clac en lit, ces gestes quotidiens seront remplacés par d’autres et c’est tout ce que je retiens.
Je fermerais ce store sans regret. Je me répète mais j’ai besoin de l’écrire, de le lire pour rendre la situation vraiment concrète.
Ça me fait même pas bizarre, je brûle d’impatience !