Pendant un temps j’ai croulé sous les cartons. Puis bon aujourd’hui, dieu merci, ça va mieux. C’est rangé. Disons plutôt que c’est enfoui dans les placards et que ça attend d’être rangé ;-)
Il fait trop chaud, trop beau pour ranger.
La fenêtre du salon est grande ouverte mais je n’ai pas de grande terrasse ensoleillée pour bronzer.
Mes fringues attendent d’être installées dans l’armoire. En attendant, je les empile et je mets des jupes courtes.

J’attends un livreur qui me dira « je vous apporte votre connexion au monde extérieur ». Ça ne fait même pas une semaine et je suis déjà en manque. Accro-dépendante.

Le monde tourne.
J’ai découvert qu’Ophélie Winter n’était pas morte mais qu’elle est toujours aussi peu habillée.
J’ai vu Anges et Démons & Good Morning England. Mais aussi Ils, The Yards et Edison.
Je marche pieds nus, Emily Loizeau me berce.
J’ai du mal à dire MON éditrice. Pourtant je crois qu’on en est là. Avec 2 articles en plus que les 3 déjà en cours.

En attendant que je sois de nouveau connectée, de nouveau parmi vous, je vous laisse avec mon avis sur deux nouvelles dont une est devenue très célèbre en début d’année.