Au_fond_du_zoo___droite___Edouard_LaunetAu fond du zoo à droite, c’est carrément mieux que de la vulgarisation zoologique. C’est une succession de petits bijoux manuscrits.
Drôle et ironique, Edouard Launet nous offre un condensé des récentes découvertes sur le monde animal.
Loin des longs articles en anglais bourrés de termes scientifiques à rallonge, on se régale à connaître les secrets du cheval, la blondeur de l’hérisson et à comprendre l’hypertension de la girafe !
On picore, un chapitre à droite, un chapitre à gauche, libido de la poule ou défonce du furet, pas besoin de linéarité ou de régularité.
Ludique et pas dénué d’intérêt, on ne pourra plus dire que la science, c’est chiant !

Pour l’heure, je compte bien aller me perdre Au fond du labo à gauche, histoire de me perfectionner.
Au fond du zoo à droite, une lecture que je conseille à tous, ainsi vous apprendrez tout sur l’ivresse de l’éléphant, le double pénis de l’iguane, la souffrance du homard, la congélation du moucheron, l’éjaculat de la bruche, l’altitude de l’homme mais aussi que les chats volent moins bien que les oiseaux et qu’à New York, 90% des chats survivent aux chutes des gratte-ciel mais que les traumatismes à l’arrivée sont sévères. Contrairement à l’Ecosse, où les chats en plus de chuter, s’embrochent parfois sur les pointes des grilles entourant de paisibles jardins.
Un bouquin juste trippant.