Je suis pleine d’idées et d’énergies, et je n’ai pas l’intention de passer la semaine vautrée sur mon canapé à jouer la PlayStation. Je ne sais pas, ça m’est venu d’un coup hier soir.
Et ce matin, je me sens toujours comme une pile électrique.
Ça me rassure. Je me concentre sur ce qu’il y a à faire dans l’appart, les rangements, les changements, la déco. Des achats de cadeaux du mois d’août qu’il serait tant que je fasse ! (pardon aux concernés ^^)
Je me sens bien même si je ne travaille pas. Mais je sens que cette énergie ne durera pas. Une fois que j’aurais tout fait ici, je ferais quoi ?
Enfin pour l’instant, n’y pensons pas.
Je bouillonne et c’est bien là l’essentiel. Je bouillonne et j’ai vu Non ma fille tu n’iras pas danser.
Un film familial de névrosés.
Je prépare mes papiers pour mon inscription à l’anpe, je prépare mon anniversaire, mon week-end, je fais des listes. Elles sont longues de trucs futiles mais ça m’occupe, ça me remplit l’esprit.
J’écris aussi mais moins que ce que je voudrais. Je regarde Mélanie Laurent au-dessus de mon écran, et je pense de plus en plus à m’acheter un portable.
J’ai un trop plein d’énergie, d’adrénaline, tellement que j’aurais presque envie de faire du sport !
7e8c8fecf4ed77e7e243acf654f49d0a
Annie Leibovitz serait ruinée