Ce n'était pas fait exprès mais ça aurait pu. Une seule voiture pour mes parents et nous voici, dans ma voiture pour aller à l'espagnol. Il était prévu que je mange avec mes parents. Et comme j'étais avec ma voiture, ce fut comme une évidence de réaliser que je rentrerais en conduisant ma voiture, SEULE. 

Depuis quelques temps, je travaille beaucoup sur moi, sur ça. Et les tremblements pré et post conduite s'estompent. Mon angoisse diminue, je me fais violence et j'arrive à dépasser cette peur.
Et donc, hier soir, pour la PREMIERE fois depuis j'ai mon permis (il était temps penseront certains), j'ai conduit
SEULE pour rentrer chez moi. Mon père avait proposé de me suivre dans sa voiture mais j'ai gentiment refusé, ça aurait été trop et je voulais me lancer. 
Alors c'est sûr, c'était la nuit, il n'y avait pas grand monde et c'est bien pour ça que j'ai bien voulu y aller. Mais voilà, je l'ai fait. 
Quelque chose que je n'aurais pas cru possible d'arriver si rapidement il y a quelques mois encore. Ç'a été gratifiant pour moi de me sentir capable de le faire, d'arriver à le faire, de réussir à tout faire correctement ; ralentir aux bons endroits, rétrograder, accélérer, clignotants, priorité et bien me garer à la fin. 
Je ne me sens pas encore capable de prendre le volant, seule en pleine journée alors que les routes sont bondées de gens pressés et intolérants dans une ville remplie de côtes (et de stop ou feu en haut de ces mêmes côtes) ; mais je me sens moins mal de conduire, et surtout capable de vaincre cette terreur.

Croyez-en moi, amen ! ^^ 

P.S : c'est un compteur comme celui-ci qu'il me faudrait ;-)

conduite