Dans le micmac de la médiatisation actuelle, dans la profusion de débats, de discours, de déclarations, on se sent parfois perdu devant la quantité et la qualité des informations que nous pouvons entendre. Et parce qu’il n’est pas toujours de bon ton de donner raison aux politiques sans vérifier ce qu’ils nous racontent, Les Décodeurs, un blog du Monde.fr nous aide à y voir plus clair.

Démêler le vrai du faux, voilà l’enjeu et l’activité principale de ce blog. Les internautes participent activement à l’enquête puisque ce sont eux qui, d’abord, signalent leurs interrogations sur les propos des hommes et femmes publiques tenus dans les médias. Et ils peuvent apporter des sources aux questionnements, des avis de personnalités pour déterminer ce qui est vrai et ce qui est faux dans chaque déclaration.
Les affirmations sont ainsi passées au crible et l’on se rend compte que finalement, ce ne sont pas toujours des affirmations…
A l’aide d’un système très simple, faux – plutôt faux – plutôt vrai – vrai, Nabil Wakim propose une vérification facile et accessible à tous.

Je suis tombée sur ce blog un peu par hasard et je trouve tout à fait intéressant de proposer ce genre d’enquêtes, de pouvoir vérifier très simplement et clairement une information parfois sujette à caution. Loin d’être rébarbatif, j’aime sa présentation détaillée et visuellement repérable.
Quand on connaît le fonctionnement des politiques, il est évident que tout ce qu’ils nous déclarent est loin d’être 100% vrai, mais si tout le monde le sait, Nabil Wakim nous offre la preuve.

Pour ceux qui aiment un peu l’information, le décryptage, l’objectivité, ce blog vous plaira. Pour les autres, allez-y faire un tour, vous changerez peut-être d’avis ;-)

Les Décodeurs – le blog qui enquête avec les internautes


L’enquête en cours : Michele Alliot-Marie affirme, à propos du voile intégral, que « des Etats islamiques ont, eux aussi, banni cette pratique. C’est même interdit à la Mecque ».
L’objectif est de vérifier jusqu’à quel point ces propos sont vrais, ou pas.
N.B de l’auteur : Je précise qu’il s’agit ici de vérifier les propos de la ministre, et non pas d’ouvrir un énième espace de débat sur l’opportunité d’interdire ou non le voile intégral en France.
C’est également le cas ici.