Hier soir, j’ai décidé de tenter une expérience : regarder – en entier – une émission grand public de TF1.
Ce qu’on peut dire : c’est que c’était nul. Long. Et en plus inintéressant…

Résumé

Il est 21h05 et nous avons déjà eu droit à deux super blagues qui sont totalement tombées à plat. Personne ne réagit, les invités restent de marbre, y a même pas un panneau pour dire au public de rire !
20 minutes et 3 intenses reportages plus tard, une page de pub d’approximativement 7 minutes (oui je m’ennuyais tellement que le temps de la publicité disponible pour Coca-Cola était le seul intérêt de cette soirée ! ^^).
Bref on sent déjà que l’on va assister à une émission de folie pleine de reportages exclusifs : les fantômes, la conservation des corps, les jumeaux le lien invisible, la cryogénisation, les prédictions de 2009, les témoignages de célébrité, le tour du monde de l’étrange (tour du monde qui se résume à la Chine et aux USA, ils ont tout compris sur TF1 !), le miracle de la naissance et le visiteur de la nuit…
Avec tout ça, on a autant de temps de reportages que de publicités.
Quant aux invités, la chanteuse de Cléopâtre n’a rien vécu personnellement mais croit en tout. François Berléand et Marc-Olivier Fogiel sont à la fois perplexes et complètement en train de se faire chier. D’ailleurs, on se demande ce que Marc-O fait là, loin de ses revendications habituelles.

Et puis en vrac, on se dit que les experts sont des acteurs, les titres à effet musical fort sont poignants « ils veulent ressusciter », « étrange et pourtant bien réel », « le miracle du nouveau-né », l’huissier qui n’a pas l’air d’un vrai huissier. Des réflexions 100% Dechavanne « Soyons honnêtes, nous sommes sur le cul ! ».
On se demande si le public a été payé pour assister à l’émission. J’étais épatée par les dimensions des commentaires.
Mais le meilleur moment restera l’expérience de télépathie « père/fille » en direct sur le plateau :
« Oh Gilles c’est un 30, oh je vois un mois froid Gilles, le 12. Oh Gilles je lis Marc, je lis Marc-Olivier. Je lis François, je lis Berléand avec un d à la fin. Oh Gilles attendez je vois qu’on vous tend un reçu. »
Encore un « Oh Gilles » de plus et je tombais dans les pommes. A ce stade-là, j’étais épuisée par cette émission merveilleuse.

Donc finalement sur 2h de spectacle on a eu environ 22 minutes de pub, 10 reportages, une profondeur dans les commentaires et les réactions inimaginables. Une émission intelligente, pleine de reportages exclusifs et pas du tout déjà vu. Où même les lancements des prochaines émissions de la 1 donnent envie « : le quiz du cerveau, on peut être sûr que Benjamin Castaldi ne jouera pas et voir Eve Angeli dire « j’arrive pas à appuyer sur le bouton c’est ça mon problème ! »…

Bref je savais à quoi m’attendre et ce qui est bien avec TF1, c’est qu’on n’est jamais déçu !
C’était de la merde d’émissions en barre et dire qu’ils en produisent une par mois semaine d’émissions de ce genre. On se dit que si la France entière regarde TF1, nous sommes foutus !

C’était le programme de merde du premier mois de l’année par Zofia