A l'heure où l'état enlève peu à peu les panneaux d'avertisseur des radars automatiques et où les députés de la majorité se mobilisent enfin pour leurs électeurs, j'ai mon propre avis sur le sujet (ben oui sinon c'est pas drôle ^^).
Le gouvernement aura beau mettre tous les radars possibles, donner le plus d'amendes, en augmenter même le montant, retirer les permis à tout va, la vraie solution de la sécurité routière ne tient pas dans ces pompes à fric.
Parce que la vitesse est peut-être la principale cause de mortalité mais on oublie bien trop souvent de parler de ceux qui appuient sur la pédale d'accélération sans aucune considération. Ces mêmes qui passent sans aucun scrupule devant les panneaux  '50' à 90km/heure en ville... ces mêmes, qui à proximité d'un passage pour piétons, ne regardent ni à droite ni à gauche. Ces mêmes qui arrivent dans les ronds-points en 4ème et ne ralentissent pas. Ces mêmes qui boivent avant de prendre le volant, ces mêmes qui doublent en plein virage. Exactement comme celui qui roulait sans permis en excès de vitesse et qui a écrasé un enfant dans une zone résidentielle.
Alors oui, je suis d'accord, il y a trop d'interdictions, trop de contraintes. Mais il y a aussi des comportements vraiment dangereux qui n'ont rien à voir avec la montée en puissance des interdictions légales. J'en vois tous les jours quand je longe l'avenue où j'habite, et moi qui ne suis pas croyante, il m'arrive sérieusement de prier pour mon salut quand je sens le souffle des voitures et utilitaires qui me frôlent à 80km/h.
Et je crois que c'est principalement un problème d'éducation et de personnalité. Ces conducteurs dangereux déjà ne réfléchissent pas beaucoup et possèdent, à mon avis, un certain manque d'éducation. Celui du respect des règles. Oui je sais, les règles sont faites pour être transgresser. Mais pas toutes et pas partout. Personnellement, je n'arrive pas à me dire 'c'est limité à 50, c'est pas grave si je roule à 80'. C'est peut-être réfléchir simplement mais la plupart du temps quand il y a une limitation de vitesse, c'est qu'il y a une certaine raison à cela.
On dirait également que les conducteurs sont dans un espèce de concours perpétuel : celui qui roulera le plus vite, celui qui doublera le plus, celui qui passera en premier dans le rond-point, celui qui démarrera le plus rapidement au feu rouge. Une compétition qui s'exacerbe avec la chaleur et le beau temps, une espèce de volonté à être le plus agressif possible. Comme le fait de vouloir se prendre pour un pilote, main gauche sur le volant, main droite sur le levier de vitesse, parce que oui la position des mains à 10h10, c'est carrément ringard. Mais pour être pilote, c'est d'abord sur un circuit et surtout avec de l'intelligence.
Je suis peut-être assez sévère dans mon jugement mais il me semble qu'il y a un énorme travail de fond à faire, qui doit exclure radars et sanctions trop sévères qui ne résolvent absolument rien. Mon article n'est pas valable pour tous les conducteurs, pas celle qui va à 80km/h une fois de temps en temps ou celui qui a pris un ou deux verres de plus au-dessus du niveau réglementaire, la dangerosité est un comportement récurrent. Et les vrais chauffards le sont continuellement, il n'y a pas un seul moment où ils deviennent de bons conducteurs.