Oui, oui, vous avez bien lu et attendez ce n'est pas fini, le pire arrive. Dans le numéro 735 de Marianne (du 21 au 27 mai 2011), il y a un article terrifiant sur des méthodes assez spéciales pour faire "revenir à la raison" les lesbiennes...!
« Dans l'Afrique du Sud post-apartheid, quand on est une femme, mieux vaut ne pas revendiquer une « spécificité sexuelle ». Dans un pays où, selon une étude de l'Office de recherche médicale sud-africain, un homme sur quatre reconnaît volontiers avoir commis un viol, tout profil hors normes s'expose à une agression sexuelle à l'issue parfois fatale. Dernière victime de ce que l'ONG Human Right Watch qualifie d'« épidémie de brutales attaques homophobes » : une jeune fille de 13 ans, qui revendiquait son homosexualité, a été violée à Pretoria. Le but avoué de cette atroce expédition punitive était de « corriger » son orientation sexuelle. »

Ces assauts, souvent administrés, par des groupes d'hommes sont en constante augmentation. Selon l'article, chaque jour plus de 10 lesbiennes sont violées uniquement dans la ville du Cap. Plus d'une fois, le « traitement » est définitif car le viol est suivi d'un assassinat.
« Officiellement, l'Afrique du Sud est un pays plutôt progressiste en matière de mœurs. En 2006, elle a été le cinquième pays du monde, et le premier d'Afrique, à légaliser le mariage gay. Mais cet apparent libéralisme s'accompagne d'un machisme dominant […] »

Quelle utilité de légaliser le mariage gay si des opérations menées par des barbares violent et attaquent des femmes dont l'orientation sexuelle est différente, à quoi bon j'ai envie de dire... Cet article m'a glacé. Comment peut-on imaginer un meilleur avenir avec un monde peuplé d'idiots pareils de tels connards sanguinaires ? Comment peut-on se dire que tout ira mieux dans quelques temps quand on lit des articles comme celui-là ?
Vous pouvez signer la pétition sur www.change.org.