J'ai eu ma dernière séance il y a déjà quelques semaines. Je n'ai pas encore reconduit. Mais ce n'est pas un échec. Il y a déjà une énorme amélioration : quand je pense à la conduite, à moi au volant, je ne ressens plus cette angoissante horriblement paralysante. Si on me disait "vas-y conduis maintenant", je serais un peu stressée mais rien à voir avec la crise que je pouvais ressentir. Avant rien que le fait d'en parler, de l'écrire, faisait déjà monter en moi les prémices d'une angoisse vertigineuse incontrôlable...
Je me sens mieux. Je m'imagine au volant en ne ressentant qu'une légère appréhension. Je laisse monter l'envie. Le médecin m'a indiqué de ne pas me presser, ni me forcer, que cela viendrait. Je suis moins inquiète. Je pense que bientôt je reconduirais. Peut-être avec quelqu'un à côté au départ, je m'en fous. Histoire de comptabiliser les kilomètres, d'engranger des points d'expérience, de devenir une vraie conductrice.

Tout n'es pas perdu. Cela me semble moins insurmontable qu'il y a quelques mois encore. Tout est à faire.