L'histoire : On suit le quotidien de la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) de Paris entre gardes à vue, interrogatoires de pédophiles, témoignages de victimes et descentes de police mais avec aussi ses peines de cœur et ses galères quotidiennes. Dans une équipe soudée, une photographe mandatée par le ministère de l'Intérieur vient réaliser un livre sur la BPM.

Polisse Aff1  Polisse Aff

Polisse est un grand film. Un beau film. Un film dont on ne ressort pas indemne. On entre vraiment dans le quotidien d'une brigade de police avec une réalisation et un scénario hyper réaliste, une réalisation soignée sublimant les acteurs. Ces personnages vivant au cœur de l'horreur tous les jours, confrontés au pire, aux viols de mineurs, aux abus sexuels, avec leurs faiblesses qu'il faut savoir mettre de côté.
PolisseMaïwenn filme un groupe, un vrai collectif, une vraie brigade, où chaque acteur montre son potentiel, toute ses qualités. J'ai adoré revoir Joey Starr, puissant et touchant. Marina Foïs, Karine Viard et Naidra Ayadi sont toutes trois excellentes. Tout comme les autres garçons de la BPM (Nicolas Duvauchelle, Frédéric Pierrot, Jérémie Elkaïm et Arnaud Henriet) ainsi que les seconds rôles, Sandrine Kiberlain en mère désepérée, Alexandra Lamy en mère indigne et Louis-Do de Lencquesaing, père prédateur impassible. J'ai beaucoup aimé retrouver Karole Rocher. Et puis il y a Maïwenn...


Le montage alterne la vie à la brigade, les enfants victimes d'abus, la caméra reste subjective ne montrant jamais rien de choquant, et la vie(privée) des policiers. On comprend l'horreur à laquelle ils ont confrontés en permanence, leur véritable amour pour les enfants, leur empathie vis-à-vis de leurs situations. Certains moments ne sont réellement pas faciles (celui de l'accouchement d'un bébé mort-né issu d'un viol est assez douloureux), on se prend une réalité de plein fouet, le contraste entre le générique d'ouverture, incarnation parfaite de l'innocence, et les scènes suivantes est saisissant.

Polisse est un film intense qui porte la griffe (acérée) de Maïwenn, c'est touchant, quelque fois drôle, souvent dur, c'estPolisse_3 passionnant, terriblement prenant. La fin est tout simplement stupéfiante, tout en étant affreusement tragique. C'est aussi humain, et au risque de me répéter extrêmement bien joué, de façon très naturelle. Ce film prend aux tripes, tout au fond, on ne respire plus, on vibre.

Si vous ne devez voir qu'un film cette semaine, c'est celui-là..

 

source : Allocine.fr © Mars Distribution