C'est l'hiver. Je ne suis guère prolixe en décembre, l'abus de nourriture, de bons vins, de gâteaux bloquent mes neurones. Et ce n'est pas fini. Et puis lundi, il faudra tout reprendre. C'était une parenthèse. Le sérieux, le réveil le matin, la concentration. L'envie de bien faire. Et tout recommence pour 365 jours.
L'année se finira autour d'une table, en bonne compagnie. Je vous souhaite à tous qu'elle finisse aussi bien que possible, sinon mieux. Que bon pour 2012 et plus encore.