En ce moment, je regarde pas mal de séries, je vous propose un petit résumé de mes impressions pour 5 d'entre elles (et puis désolé pour le titre, on fait ce qu'on peut ^^) :

L'adaptée - Under the Dome (saison 1)

Adaptée du double roman Dôme de Stephen King, cette série m'a fait une très bonne impression. Chester's Mill, petite ville du Maine, se retrouve d'un seul coup enfermé sous un dôme transparent mais extrêmement solide. Plus personne peut entrer, plus personne ne peut sortir. Les habitants prisonniers seront mis à mal par l'isolement et les secrets de chacun. 
J'ai vraiment beaucoup aimé cette série que j'ai trouvé bien construite, bien filmé et bien jouée. N'ayant pas lu le livre, je ne ferais en aucun cas l'apologie - ou non - de son adaptation. Ce que je retiens, c'est que j'étais vraiment triste à la fin de la saison 1 car j'avais envie de continuer à fréquenter ces personnages : Barbie (Mike Vogel),  Julia (Rachelle Lefevre qui jouait dans Le loup-garou du campus !), Angie (Britt Robertson), Joe (Colin Ford), Norrie (Mackenzie Lintz). Dans cette galerie de personnages, il y en a bien sûr que j'ai détesté : Big Jim (Dean Norris) en tête, son fils Junior (Alexander Koch) pas parce que c'est un immonde salaud mais parce qu'il n'arrête pas de changer de camp et Linda Esquivel (Natalie Martinez) qui croit absolument tout ce que lui dit Big Jim et qui se fait manipuler par toute la ville !
J'ai trouvé que les intrigues secondaires étaient bien menées, le rythme est là et même si on voit venir certaines choses (la romance entre Julia et Barbie notamment), la saison 1 recèle quand même pas mal de surprises. 

La plus déprimante - Breaking Bad (saisons 1, 2)

Nous avons à peine commencé la très encensée série Breaking Bad et bien que nous n'en soyons qu'au début, j'avoue avoir du mal à accrocher. Si le concept est original - un prof de chimie atteint d'un cancer du poumon décide de fabriquer de la meth pour mettre sa famille à l'abri du besoin quand il ne sera plus là - si les acteurs sont bons - génial Bryan Cranston que j'avais déjà adoré dans Malcolm, j'apprécie bien sûr Aaron Paul (Jessy) et les deux soeurs jouées par Anna Gunn (Skyler - à noter qu'elle va jouer dans le remake américain de Broadchurch) et Betsy Brandt (Marie), ça m'a aussi fait plaisir de retrouver Dean Norris (Hank) - je trouve que la série est à la fois dégueulasse et ultra-déprimante. Les personnages n'ont que des galères, je n'ai jamais vu une série où les héros se détestent et s'insultent autant, en plus le fait que le héros est un cancer ne rend pas les choses très joyeuses (le fait que ce soit un cancer du poumon me rappelle de mauvais souvenirs). Il n'y a pas un seul épisode où les choses se déroulent bien.  Mais le désert et les paysages sont beaux et très bien filmés.  Pour l'instant, nous en sommes à la fin de la saison 2, reste à savoir si nous irons au bout de la saison 5...


Under the dome S1 bisBreakingBad_SC_S5_600x800_96

La création originale - Tunnel (saison 1)

qui est en fait un remake de la série danoise Bron (2011). 
Dans le tunnel sous la manche, pile sur la ligne frontière entre la France et l'Angleterre, un cadavre est retrouvé. Mais ce n'est pas un seul corps puisque la police se rend compte assez rapidement que le cadavre est formé deux corps, un anglais, un français. Oh que voilà une excellente série 100 % policière, comme je n'en avais pas vu depuis un bail. Ici l'intrigue court sur 10 épisodes et nos deux héros, Stephen Dillane récemment vu dans Game of Thrones puisqu'il y joue Stannis Baratheon et la fraîche et mignonne Clémence Poésy, vont être confrontés à un tueur machiavélique à souhait. 
La réalisation dynamique et travaillée, les acteurs vraiment au top et le scénario habillement ficelé vous feront passer un excellent moment. On navigue entre l'Angleterre et la France, aucun crime n'est semblable à l'autre, le tueur aux vérités joue avec la police, attise le public qui regarde subjugué et effrayé ce nouveau type de spectacle, le criminel joue avec l'Europe et le tout ne montre pas un portrait très flatteur de notre société. Il y règne une atmosphère très particulière et on s'attache très vite à Elise et Karl. Si une nouvelle saison devait voir le jour avec le même duo d'acteurs, je signe tout de suite :-)

L'anglaise - Broadchurch (saison 1)

Dans le village côtier de Broadchurch, en Angleterre, Danny un petit garçon de 11 ans est retrouvé mort, assassiné. Deux flics, Ellie une amie de la mère de Danny, et Alec Hardy, un étranger muté à Broadchurch après une affaire qui a mal tourné, enquêtent. Cette série (de seulement 8 épisodes), actuellement diffusée sur France 2, verra son dénouement arriver demain, même si j'ai une petite idée sur l'identité du tueur... Outre le suspense et l'intrigue policière, j'ai beaucoup aimé retrouver David Tennant (mon docteur - de Doctor Who - préféré), les personnages sont intéressants - Olivia Colman est d'une justesse incroyable -, on sent qu'ils ont tous quelque chose à se reprocher, à cacher, ils pourraient être tous coupables. Les images de ce lieu de vacances sont très belles et bien filmées, la photographie est superbe et ajoute à l'atmosphère oppressante, le soleil qui aveugle, les falaises. Au centre de la série, les répercussions d'un crime, qui plus est un assassinat d'un enfant, sur une communauté soudée, loin de la criminalité londonienne, les soupçons, les menaces, les accusations, tout le monde se regarde, tout le monde s'épie...
Une série de très grande qualité dont j'ai hâte de connaître la fin !


Tunnel 1Broadchurch (1)

La survival - The Walking Dead (saisons 1,2 3, 4)

Attention, accrochez-vous !! Grosse série, gros carton, grosses émotions ! Après une apocalypse - dont on ne sait encore presque rien - le shérif Rick Grimes, qui se réveille d'un coma, tente de retrouver sa femme et son fils dans un pays envahi par des zombies. Au fil de sa quête, il va rencontrer de nombreux personnages, subir beaucoup, beaucoup d'épreuves, être souvent sale et mal rasé, triste, en colère et épuisé. The Walking Dead est l'adaptation du comic du même nom et qui fait actuellement 17 volumes pour 102 numéros...
Cette série est ultra-addictive parce qu'une fois commencée, on ne peut plus lâcher les personnages, on veut savoir ce qui va advenir de Rick, Maggie, Glenn, Andrea, Laurie, Shane, Daryl, Michonne... on veut voir certains personnages à terre comme Le Gouverneur ou Merle. Tous les épisodes sont tendus, c'est bien joué et si le scénario n'est pas forcément très développé - tout du moins sur les raisons mais les scénaristes sont pleins d'idées quant il s'agit de jouer avec nos nerfs ! - les personnages sont travaillés et on finit souvent l'épisode avec la furieuse envie de mettre la suite immédiatement. Certes, il y a quand même quelques images bien gores de tripailles, de têtes découpées, tranchées, de sang ou de boyaux. Ca ne fait pas vraiment peur, mais il y a de l'angoisse et des sursauts. 

TWD S2