1926, Chatham, petite ville de Nouvelle-Angleterre, le jeune Henry observe le rapprochement – inconvenant pour l’époque – de deux de ses professeurs. M. Reed, marié et père de famille, va tenter de combler une solitude pesante avec Mlle Channing, jeune et belle professeur récemment arrivée à Chatham School. Henry va être le témoin complice et muet de la tragédie qui se noue au lieu maudit appelé Noir-Etang…

Paru en 1996, ce roman de Thomas H. Cook a reçu le prix Edgar Allan Poe mais il a fallu attendre 2012 pour qu’il bénéficie d’une parution en France, il a dans la foulée reçu le prix du meilleur polar des lecteurs de Points.
Au lieu-dit Noir-Etang nous raconte donc le destin tragique de M. Reed, Mlle Channing mais également de tous les personnages qui gravitent autour de ce couple, à commencer par le narrateur Henry. Henry, devenu adulte, va replonger dans ses souvenirs pour nous faire le récit des événements qui ont bouleversé la communauté de Chatham.
Au lieu-dit Noir-Etang n’est pas à proprement parler un roman policier mais c’est incontestablement un roman noir, pesant, oppressant, par le poids des conventions,  du regard des gens et par le drame, sournois, qui rôde autour des héros.

51mPBa9BJ9L

Thomas H. Cook tisse une toile sombre et collante, romanesque et distille les informations au compte-goutte. L’auteur avec sa plume fine et lente – mais qui colle parfaitement bien à l’époque – ne vous livrera pas tous les secrets du Noir-Etang avant la fin du livre, ce qui, je dois le dire, rendra plus d’un lecteur frustré à certains moments !

Les personnages sont habilement travaillés, Elizabeth Channing est inévitablement attirante et mystérieuse, aventurière et avant-gardiste, M. Reed habité par une solitude glaçante, j’ai beaucoup aimé le personnage de Sarah, combative et sympathique, un peu moins le jeune Henry que j’ai trouvé un peu hautain et trop sûr de certaines choses au cours du roman. Et j’ai un peu regretté que le point de vue de Mme Reed ne soit pas un peu plus approfondi. Les descriptions des lieux et de l’époque sont parfaitement retranscrites, on se croirait à Chatham parcourant la grande rue, la promenade jusqu’au phare, l’océan plein de promesses, la plage déserte ou le chemin en poudre de coquilles d’huitres. Thomas H. Cook réussit à créer une véritablement ambiance, un peu british, dont le Noir-Etang porte, bien malgré lui, le poids de la tragédie.

Plein d’émotions, Au lieu-dit Noir-Etang raconte une histoire bouleversante, qui nous attire, nous aspire dans les eaux profondes du Noir-Etang comme le seront les personnages. Profondément romantique, ce roman est également hypnotique et original, lancinant et cruel, dont on est forcément attiré par la fin tout en sachant qu’elle sera dramatique.

88054467_p