La plupart du temps, j'apprécie mes clients. Mais alors en ce moment, je sais pas si le soleil qui chauffe trop, la crise économique, ou s'ils sont constipés, mais putain qu'est-ce qu'ils sont chiants ! Je vais même dire pire : les vieux, ils me tapent carrément sur les nerfs !
D'abord, un couple qui me fixe un rendez-vous un vendredi à 14h, je me pointe. Je vois que la femme me dévisage mais me laisse entrer, puis "j'avais oublié que vous deviez venir..."
Je commence à leur installer leur nouvel ordi et là, elle me sort que dans 30 minutes, ils ont rendez-vous avec des amis et que je dois partir... J'avais un rendez-vous dans la même résidence avec une autre cliente à 16h. J'ai pu y aller plutôt, heureusement sinon j'étais bonne pour attendre 1h30.

Trois jours plus tard, je retourne donc finir l'installation chez les mêmes personnes. Tout se passe bien, tout marche. Elles se servent du pc quelques jours, déconnectent le wifi parce qu'ils font n'importe quoi et que quand je parle, personne ne m'écoute, qu'ils ne se lisent pas les notes que je m'emmerde à rédiger : " le pavé numérique marche pas quand je tape mon mot de passe" ... page 1 du document "sous Windows 8, le pavé numérique est désactivé au démarrage de l'ordi, appuyez sur la touche Verr Num située au-dessus du 7" -_-
Le lendemain, je dois retourner dans la résidence pour un rdv à 14h30, je propose de passer les voir après soit vers 16h/16h30. "Ah euh ça fait un peu tard, heu..."
Ces vieux qui font que jouer à la belote et regarder des jeux télé m'ont forcé à venir 1h plus tôt sans se demander une seule seconde si ça m'emmerdait (oui, oui je sais le client est roi...) alors qu'ils sont retraités, sans voiture et qu'ils vivent dans une résidence avec services où y a tout sur place !
Comme si ça suffisait pas, une autre cliente me harcèle de mails dès qu'il y a un truc qu'elle n'a jamais vu et qui se passe sur ordi, moyenne de deux mails/jours, pour des trucs sur lesquels je ne peux absolument pas influé (genre une page 404 ou 502).

Alors certes être à son compte a pas mal de désavantages mais là y en a un énorme : j'ai pris une semaine de vacances comme ça, sur un coup de tête, pour relâcher la pression et éviter de dire des insanités aux gens qui me permettent de manger. Et oublier les vieux pendant quelques temps.