Glacé

Un matin froid du mois de décembre, dans une vallée glacée des Pyrénées, un groupe d'ouvriers d'une centrale hydroélectrique trouvent, suspendu à la falaise, le corps sans tête d'un cheval. Le commandant Servaz est appelé sur les lieux. En effet, l'usine et le cheval, un magnifique pur-sang, appartiennent à Eric Lombard, homme de pouvoir et riche industriel de la région.
Le même jour, Diane, jeune psychologue suisse, arrive à l'institut Wargnier. Un hôpital psychiatrique perdu en pleine montagne où sont enfermés les cas les plus difficiles : meurtriers, violeurs. Des patients trop violents pour le système carcéral classique ou hospitalier. Un monde à part.
Bien vite, des traces ADN de Julian Hirtmann, tueur en série soupçonné de 25 meurtres, sont retrouvées sur les lieux. Mais impossible Hirtmann est enfermé à l'institut et bénéficie du niveau de sécurité maximal...

Voilà pour le résumé, compliqué à produire, des 700 pages de l'édition Pocket de Glacé de Bernard Minier. Un roman qui nous emmène au coeur des Pyrénées, personnage principal de l'histoire. Les Pyrénées, magnifiques, enneigés, dangereux, gardiens de secrets enfouis et douloureux. Des secrets qui feront surface au fur et à mesure afin de conduire vers une conclusion qui m'a bluffé.
J'ai vraiment aimé l'ambiance glaciale qui nous entoure tout le long de l'histoire, les personnages, Martin et Irène Ziegler en tête, un peu moins Diane qui ne m'a pas trop intéressé au début et puis Eric Lombard, l'ex-juge Saint-Cyr, Vincent le coéquipier de Martin. J'ai bien aimé la petite intrigue avec la fille de Martin qui permet de montrer que les flics ont une vie à côté de l'enquête.
L'institut Wargnier est tout simplement un endroit flippant, je me demande d'ailleurs si ce genre d'hôpital existe réellement....
J'ai lu Glacé très rapidement, voulant connaître le dénouement. Le style de Minier est précis, documenté, utilise un langage soutenu et des références peu communes.
Toutefois, je me demande si je n'ai pas préféré l'histoire avec Hirtmann, personnage extrêmement angoissant, énigmatique, manipulateur, que l'histoire principale. Quoiqu'il soit, à la lecture de Glacé, j'ai autant frissonné de froid que de stress !

98607337