Dôme Tome 2 de Stephen King

Dome

Le dôme est toujours présent au-dessus de Chester Mill, les jours passent et la tension augmente. Jim Rennie compte bien asseoir sa domination au maximum, en tirant profit de la situation. Mais tous les habitants de Chester Mill ne sont pas d'accord et vont tenter de se défendre en se groupant autour de Dale Barbie Barbara, vétéran d'Irak tout juste promu colonel.

Impossible de donner plus d'informations sans casser le suspense du 1er tome... Le dôme déclenche les passions et l'infâme Big Jim est bien décidé en profiter, le règne par la terreur s'installe. Plus le temps passe et plus le nombre de personnages baisse, les conditions de vie se dégradent, devenant de plus en plus extrêmes. Toujours centré sur la vie à Chester Mill, Stephen King continue de dresser un portrait impitoyable d'une ville sous la coupe d'un tyran. Un second tome aussi efficace que le premier, les différences avec la série se renforcent et l'intrigue se clôt, alors que ce n'est pas encore le cas à la télévision.

Disparu à jamais d'Harlan Coben

Disparu à jamais

Il y a 11 ans, Ken, le frère de Will, a été accusé d'avoir violé et étranglé sa petite amie. Depuis ce jour, il est en fuite, Will s'est résigné à ne jamais le revoir, ni connaître la vérité. Mais Will apprend bientôt que Ken a été aperçu dans le cimetière de la ville... Peu de temps après, la petite amie de Will, Sheila, le quitte brutalement et sans explication.

Jusqu'à lors, ma seule rencontre avec Harlan Coben avait été celle de Ne le dis à personne adapté au cinéma (histoire que j'avais adoré). Profitant de l'occasion, j'ai récupéré 5 romans de cet auteur pour enfin le rencontrer en live.
Will, suite à un événement tragique, va se retrouver confronter au passé et, peu à peu, va se forcer à enquêter sur ces deux événements qui, a priori, ne sont pas liés. Ce roman est très proprement écrit, le suspense présent et Harlan Coben fait vivre des personnages originaux. Je l'ai lu très vite car je voulais absolument savoir ce qui s'était passé pour Ken et pour Sheila. L'alternance de chapitres racontés à la première personne par Will et d'autres par un narrateur omniscient, permet d'en savoir plus sur les autres personnages. Un bon policier, assez classique, mais pas le polar du siècle.

Les apparences de Gillian Flynn

Les apparences

Amy et Nick s’aiment, ils sont beaux, ils sont jeunes, ils vivent à New-York et ils ont de l’argent. Puis ils perdent leurs boulots et la crise financière les rattrapent. Amy et Nick sont contraints de partir s’installer dans le Missouri, à Carthage, ville natale de Nick.
Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, Amy disparaît.

Ce roman aurait mérité un article à lui tout seul, mais la fin du challenge arrive et le temps passant, je me résouds à l'intégrer à cet avis groupé. Gillian Flynn propose avec Les apparences un roman troublant sur le couple, cet excellent polar nous balade entre les héros, en voulant sauver Amy et détruire Nick, et puis l'inverse, et puis non, aucun des deux. Très bien écrit, Les apparences est un modèle de psychologie des personnages tant les faux-semblants et la manipulation sont présents. J'ai adoré l'alternance des chapitres - Le jour où pour Nick et Journal pour Amy - j'ai adoré voir l'autre côté. Les personnages comme les lecteurs seront bousculés, ces derniers avides de connaître la conclusion à cet incroyable polar dévoreront les pages sans pouvoir sans arrêter. Un suspense impressionnant, des personnages intenses et pervers, une écriture soignée et précise font des Apparences un des meilleurs romans que j'ai lu lors de cette 2ème édition du Challenge Thrillers et Polars.
Quelques mots sur l'adaptation par David Fincher avec Rosamund Pike et Ben Affleck qui est largement au niveau du roman de Gillian Flynn, je vous conseille de lire l'un et de voir l'autre (pas forcément dans ce sens d'ailleurs), vous ne serez pas déçus !

logoduchat_thriller