Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Chiado pour le partenariat. J'ai donc reçu le premier roman de Jessica Chopin, Celle qui voulait arrêter de rêver.

Celle qui voulait arrêter de rêverMarina a 25 ans et peu d'ambition et d'envies, mais elle a une obsession : connaître ce que lui réserve son avenir. Marina cogite beaucoup sur ce qui va lui arriver, ce qui pourrait lui arriver et se questionne sur ses relations amoureuses et sur ses envies pour sa vie future.
A travers ses rêves, Marina va vivre plusieurs vies de femmes qui lui permettront de trouver les réponses à ces questions.

Celle qui voulait arrêter de rêver est un livre très simple où malheureusement il ne se passe pas grand chose... Si les histoires de toutes ces femmes sont parfois intéressantes, quoique parfois clichées - Stephanie, Eva et Hélène sont celles qui m'ont touchées - les réflexions de Marina sont assez simplistes et je n'ai pas réussi à adhérer à ces questionnements. Je les comprends mais il me semble que Marina attend un peu que tout se débloque tout seul, plutôt que de bouger pour faire avancer les choses.
Je n'ai pas réussi à me sentir proche de Marina qui est très chanceuse, a une classe et des amis parfaits et dont la vie n'a pas beaucoup d'intérêt. Le style est assez lisse, mais le livre se lit assez vite (il n'y a que 150 pages). Pour être totalement honnête, ce n'est pas une lecture qui m'a emballée, même si l'histoire de départ pouvait être sympa avec la possibilité de faire vivre de multiples personnages, je ne pense pas être le public idéal pour ce genre de livres.

Obj