La consigne du mois pour le challenge Les filles de Mrs Bennet était "Un livre dans lequel les personnages sont séparés/Rupture". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Le tueur intime est vraiment très éloigné de l'univers d'Orgueil et Préjugés, mais j'ai adoré !

Le tueur intimeWill Edwards est un adolescent mal dans sa peau, solitaire et souffre-douleur de ses camarades. Chez lui, le calvaire continu, orphelin de mère, il vit seul avec son père qui, quotidiennement, l'humilie et abuse de lui. Un jour, Samantha arrive dans sa classe, elle va se poser en protectrice de Will. Sans le savoir Samantha vient de sceller son destin  et constituera l'obsession de la vie de Will. Pervers et manipulateur, Will va s'installer dans la vie de Sam jusqu'à la broyer. Fort de cette expérience, il quitte tout et part sur les routes à la recherche de nouvelles proies...

Tout d'abord, je tiens à préciser que ce roman n'est pas à mettre dans toutes les mains, la violence y est brute, constante, Will est un prédateur redoutable, le livre contient plusieurs scènes de viols et de meurtres et même si l'auteur ne s'attarde pas sur tous les détails, le récit est assez dur.

L'histoire se déroule de 1989 à 2006, alors que Will a à peine 15 ans, cela nous permet de suivre sa monstueuse métamorphose en un terrible tueur en série. Les chapitres alternent les points de vue : Will, Sam et RJ, le profiler du FBI. Dans ce thriller très bien construit, la police n'entre en scène qu'au bout de 200 pages. Les années s'étalent, on assiste à la naissance de Will, en prédateur, et à la lente destruction de Samantha, cette destruction qui la poursuivra presque tout le roman, car malgré les quatre années d'absence de Will, elle est toujours sous son emprise.
Sans aucun doute possible, Claire Favan nous offre un excellent et puissant thriller, aux personnages complexes et aboutis, même quand ils sont du côté sombre. Le profiler RJ m'a un peu fait penser à Joshua Brolin, le profiler de L'âme du mal de Maxime Chattam.
J'ai adoré lire cette histoire, même si j'ai vraiment frissonné plus d'une fois ! D'ailleurs, pendant ma lecture, j'ai fait un rêve tout à fait atroce où je me réveillais et il y avait un homme debout, immobile, à côte de notre lit (c'est la technique de Will) : Je suis couchée sur le ventre, j'ai peur mais je ne peux pas absolument pas bouger, je suis paralysée. Je voudrais crier et réveiller Monsieur qui dort à côté mais je ne peux pas. J'ai la gorge comme gonflée et la langue collée au palais, je m'étouffe. J'essaye de le toucher pour le réveiller mais je suis comme collée au matelas.
Je me suis réveillée en sursaut, en sueur, avec le coeur qui cognait très fort. Très angoissée, je n'arrivais presque plus à parler, c'était vraiment très flippant et j'ai mis un certain temps avant de me rendormir. C'est dire à quel point l'emprise de Will sur mon inconscient a été forte !

Le tueur intime est une histoire flippante où le héros si charmant, si aimable, est un sociopathe dangereux et glacial, un tueur animé par la seule quête de sa future proie. Claire Favan réussit à nous faire entrer totalement dans la tête de Will et dans le calvaire de Sam par une fine analyse psychologique des personnages. Si j'avais un seul petit bémol à émettre serait sur certaines tournures de phrases que j'ai trouvé bizarre  comme "nous sommes sur la dernière ligne droite" au lieu de dans la dernière ligne droite, mais c'est vraiment trois fois rien. 
Je ne regrette pas du tout ma lecture mais je vais attendre un peu avant de lire la suite, Le tueur de l'ombre.


Lesfillesdemrsbennetthrillerpolar-pativore2