L'an dernier, en février, je me suis chopée une trachéite qui a mis longtemps à se guérir. Une toux persistante, des éternuements et un nez atrocement bouché. J'ai fini par aller voir mon médecin traitant qui m'a diagnostiqué une allergie... Allons, bon une allergie. Je n'ai jamais été allergique à rien du tout et je n'avais vraiment pas l'intention de commencer. La prise de sang a, malheureusement, confirmé, une allergie au cyprès (ouf pas d'allergie au chat ^^). J'ai pris un traitement qui n'a que très moyennement fonctionné. 
Depuis j'ai continué à avoir des quintes de toux assez désagréables, bien que totalement irrégulières, et toujours les symptômes de rhinite allergique. Seulement pour une allergie au cyprès, mes symptômes sont plus forts quand je suis à l'intérieur qu'à l'extérieur...
Je viens de consulter une pneumologue qui a re-confirmé le cyprès par le biais de tests sur la peau. J'ai aussi fait un test de souffle qui montre que mes petites bronches sont affectées, comme une sorte de bronchiolite ou d'asthme allergique. 
Cela n'est pas trop handicapant car je peux quand même faire des activités physiques mais je suis ennuyée et soucieuse à propos de tout ce que cela va engendrer... Déjà j'ai un traitement quotidien à prendre pendant 3 mois, ensuite si je choisis la désensibilisation, c'est un traitement de trois ans qu'il faudra subir, et je dois faire une prise de sang encore plus approfondie ainsi qu'une radio des poumons.
La pneumologue ne pense pas qu'il y a quelque chose de plus grave. Mais je ne peux m'empêcher d'y penser... de me dire que si faut ces symptômes cachent autre chose de plus grave. Je sais que c'est stupide et que rien ne laisse penser ça, mais c'est de temps en temps, cette idée affleure dans ma conscience et me gêne comme un caillou dans ma chaussure. Et soyons honnête me paralyse un peu. J'ai fait une prise de sang ce matin et j'enchaîne avec la radio mardi après-midi. Je saurais bientôt mais cela m'effraie autant que d'imaginer que j'ai peut-être quelque chose de plus grave !
Je sais que tout cela n'est que pure spéculation et que tant que les analyses ne sont pas faites, ça ne sert à rien de faire des plans sur la comète, mais bon voilà, j'y pense.
J'y pense et des fois, ça m'empêche même de dormir. 

p. s. : le sondage reste encore ouvert pendant quelques jours, merci ! :-)