Du sang sur la BaltiqueA Sandhamn, une superbe régate est organisée, les voiliers sont au départ sous un magnifique ciel bleu. Le favori de la course, Oscar Juliander, prêt à partir, s'effondre sous le tir d'un fusil. Thomas Andreasson est chargé de l'enquête.
Le tir est venu de la mer, mais cela fait beaucoup de suspects dans les dizaines de bateaux présents dans la baie.
Qui a tué Juliander et surtout pourquoi ? Perdu dans le flot des informations économiques - Juliander était spécialisé dans la gestion de faillites - Thomas se tourne vers son amie Nora, récemment remise des mésaventures évoquées dans La reine de la Baltique, afin d'obtenir de l'aide et d'y voir plus clair dans toutes ses affaires économiques.

Si j'ai lu Du sang sur la Baltique assez rapidement, je n'ai pourtant que moyennement apprécié cette lecture... tout d'abord l'histoire ne m'a pas trop intéressée, on plonge dans le monde aisé de la bourgeoisie de Sandhamn, et il s'avère que Juliander était un homme difficile à apprécier, donc le fait qu'il soit mort ne m'a pas plus touché que ça... Et si Thomas et Nora sont sympathiques, les autres personnages me sont apparus plutôt fades, sauf Henrik, le mari de Nora que j'ai tout simplement détesté. Malgré le titre, ce n'est pas vraiment gore et je n'ai pas trouvé qu'il y avait un suspense de fou. Sans compter une écriture franchement simple, voire simpliste (du fait de l'auteure ou de la traduction ?), je ne crois pas que je me souviendrais longtemps de ce polar nordique de Viveca Sten, et c'est dommage. En plus, Nora, sur la 4ème de couverture, est présentée comme une enquêtrice, ce qui est totalement faux ! Elle est actuellement en congés, travaille dans une banque, et donne simplement un coup de main à Thomas, elle n'est pas présente à toutes les pages.

logo les dames en noir

 






logopolarssharon2