World War Z

La guerre des Zombies a eu lieu et elle a bien failli éradiquer l'humanité. Quelques années plus tard, le monde est en pleine reconstruction et la nouvelle version de l'ONU pousse l'auteur à regrouper et à sauvegarder les témoignages de cette terrible guerre. C'est ainsi que l'auteur s'en va de part le monde afin de recueillir tous les souvenirs des survivants et des acteurs de la guerre des Zombies, de la Chine à l'Amérique du sud, de la Micronésie au Japon en passant par Cuba et le Saint Empire Russe. L'auteur revient sur le déroulement de cette guerre en remontant le temps, des Premiers Symptômes à La Grande Panique.

Je savais que World War Z était un bouquin mais c'est le film que j'ai vu en premier (et plusieurs fois), si le film est plutôt bon, le livre n'a absolument rien à voir à part, le postulat de départ : une guerre contre les zombies, mais je n'y ai pas retrouvé les personnages, la structure n'a rien à voir puisqu'il s'agit de témoignages alors que dans le film, les événements se déroulent "en direct". Dans le livre, tout s'est déjà déroulé et la guerre des Zombies touche à sa fin. C'est un roman qui se lit plutôt vite, chaque chapitre étant un témoignage d'une personne en particulier. Mais ce parti pris de créer une histoire sous forme de témoignages restreint un peu les possibilités, par exemple, on ne s'attache pas beaucoup aux personnages, une fois le chapitre terminé, on passe à un autre. On ne connaît rien de l'auteur ou presque. Plus d'une fois, je me suis pas souvenue du nom du personnage du chapitre car il est mentionné au départ et le témoignage suit à la 1ère personne donc le nom est rarement répété...
A part ça, je ne lui ai pas vraimet trouvé de défaut, ça se lit vite, c'est sympa si on aime bien comme moi les zombies, l'apocalypse et tout ça ^^ Il y a toutefois moins de suspense que dans le livre, vu que cela se situe après la guerre des Zombies, on sait qu'un bonne partie de l'humanité à survécu, mais c'est assez sympa de voir l'organisation, les erreurs, les mauvais choix dans le feu de l'action. Je dirais quand même qu'il y a beaucoup trop de témoignages de militaires avec énormément de descriptions de tactiques et d'équipements, ce qui ne m'a pas trop parlé, ça manque un peu de civils, de gens simples qui se seraient retrouvés au milieu du chaos. Les témoignages que j'ai préféré sont ceux du pilote de l'air Christina Eliopolis et des japonais Kondo Tatsumi et Tomonaga Ijiro. Par contre, le livre manque totalement de témoignages de femmes... il y a environ 158 témoignages/chapitres dans le livre et seulement 9 sont des témoignages de femmes, ça ne fait même pas 6 % de personnages féminins...