On est lundi 24 avril, le premier tour de l'élection est passé. Et le résultat me satisfait d'un côté mais m'écoeure vraiment de l'autre. D'abord, je suis contente car Macron est au second tour, c'est le candadit que j'avais choisi, pour de très nombreuses raisons, ce n'était pas seulement un vote par défaut, Hamon ne m'inspirait pas tellement et Mélenchon... Non, je suis plutôt convaincue par Macron, et même si pour beaucoup, c'est un candidat vendu aux banques, aux lobbys, aux financiers, je le crois suffisamment intelligent pour être réellement au-dessus de tout ça. En France, de toutes manières, on a un problème avec les gens qui gagnent de l'argent....
J'ai eu très peur toute la journée du résultat, j'avais peur d'un second tour entre Fillon et Le Pen, voire entre Mélenchon et Le Pen, ce qui aurait été un peu mieux mais guère mieux quand même vu les positions radicales de Mélenchon...
Je m'attendais à ce que Le Pen soit au second tour mais j'espérais de tout coeur, vraiment de tout coeur, que les français ne montrent pas à quel point ils sont stupides. Et j'ai été déçue. Les français sont stupides et racistes. Je peux comprendre que certains points du programme de Le Pen parlent aux français, par exemple l'agriculture. Mais tout dans son programme n'est que haine et repli sur soi. Quand est-ce que les gens comprendront que le futur c'est l'ouverture d'esprit ? Je suis écoeurée parce que voter pour Le Pen, c'est faire le choix de la haine, c'est faire le choix d'une France qui rétrograde...
Je suis terriblement triste que ce soit dans cette voie-là que s'engage la plupart des français.... j'ai versé quelques larmes de dégoût sur ce choix extrême, personne ne devrait oublier que ce parti est un parti haineux, xénophobe, sexiste, raciste, homophobe. Personne. Si on est pas content du gouvernement ou des politiques, il y a d'autres choix à faire que de voter pour cette haine.
Je suis même pas choquée, tant je m'y attendais. Mais je suis tellement triste de ce visage qu'offre la France, qu'offre notre République. Dans ma ville et mon département, aucune surprise, le FN est largement en tête. C'est quelque chose que je sens au quotidien, les gens n'ont plus aucune honte de dire des insanités racistes pour justifier tous leurs maux. Voter pour le FN, c'est oublier ce que peut engendrer la haine de l'autre.
On peut ne pas aimer Macron, même si j'ai confiance en lui, je pourrais être déçue, mais on ne peut pas laisser le FN passer... si cela devait arriver, je ne sais pas ce que je ressentirais...

La liberté guidant le peuple