Et oui encore un petit avis groupé pour vous parler des deux livres sélectionnés et lus pour mon déstockage de PAL en duo ! tout d'abord, je vous présente un polar danois puis un roman japonais de Murakami qui m'a, comme d'habitude, envoûtée...

Profanation, une enquête du département V de Jussi Adler-Olsen

Profanation

Sur le bureau de Carl Morck arrive le dossier d'un double meurtre datant de 1987. Problème : l'affaire a été bouclée et un suspect dort en prison. Mais grâce à la pugnacité d'Assad, l'assistant syrien de Carl Morck, celui-ci accepte d'enquêter pour découvrir que les hommes les plus influents du Danemark sont impliqués dans quelque chose de vraiment sordide...
Après Miséricorde, on retrouve l'improbable du duo du département V dans un thriller au suspense implacable.

Dans ce second tome, l'auteur nous met en confrontation avec une bande de nantis : parents riches, jeunesse dorée dans un pensionnat, futurs chefs d'entreprise voués à dominer le monde. Et ces personnages que l'on va suivre dans de sordides actions sont vraiment abominables... aucune excuse, aucun pardon. En face de ces hommes pleins de haine et de violence, il y a Kimmie, seule femme dans ce groupe. Seule femme et pourtant loin d'être la voix de la raison, Kimmie aussi aime le sang et l'odeur de la peur. L'auteur alterne les chapitres sur Ditlev, Ulrik et Torsten, sur Kimmie et sur Carl et Assad. Le suspense est totalement présent dans ce thriller, on n'arrive pas à le lâcher tellement on espère que ces ordures vont se faire coincer.
C'est un véritable page-turner mais également une histoire que j'ai trouvé profondément triste à cause du personnage de Kimmie... l'auteur réussit à nous faire avoir de l'empathie et de la compassion pour elle, on comprend tout son chemin de vie, toute la violence dont elle a toujours été victime puis le bourreau qu'elle a fini par devenir, tout le manque d'amour et toute la manipulation dont elle a été victime, tous les abus...
J'ai aimé retrouver Assad et CArl, même si je reste parfois étonnée devant le mépris de Carl pour Assad... Un nouveau personnage fort fait son apparition dans le département V, il s'agit de Rose qui fera office de secrétaire et qui n'a pas fini  de tourmenter Carl ! un personnage haut en couleurs que je serais ravie de retrouver dans les autres volumes. Un très bon thriller pour lancer la nouvelle édition du challenge Thrillers & Polars !

Kafka sur le rivage d'Haruki Murakami

Kafka-sur-le-rivage

 Kafka Tamura a 15 ans lorsqu'il quitte le domicile familial pour échapper à une malédiction oedipienne proférée par son père, il entreprend un périple à travers le Japon, sans but réel, simplement pour échapper à son destin. De l'autre côté du pays, Nakata, un homme âgé, simplet mais mystérieux, sort de sa petite vie parfaitement réglée pour prendre la route.

J'ai Kafka sur le rivage  dans ma PAL depuis un long moment maintenant et si Murakami ne m'a jamais déçu jusque là, je n'osais pas me lancer dans ce pavé de plus de  600 pages... Mais finalement, j'ai adoré et je l'ai lu plutôt rapidement !
J'avoue toutefois que je ne sais pas par où commencer pour parler de ce roman... Kafka sur le rivage est une étonnante quête initiatique qui nous fait rencontrer des personnages inhabituels : Kafka, un adolescent en proie à des tourments familiaux et universels, et Nakata, un homme sans passé qui a la suite d'un mystérieux incident a perdu toutes ses facultés. Ces deux héros, dont les destinées vont se suivre en parallèle, sont absolument parfaits et j'ai pris un plaisir fou à les suivre et à tenter de comprendre le sens de la vie avec eux.
Je hoche la tête, me lève, m'apprête à sortir. Mais quelques chose me retient. Je m'arrête, me retourne et traverse la pièce pour m'approcher d'elle. Je pose ma main sur ses cheveux. Mes doigts effleurent sa petite oreille qui pointe entre les mèches. Je ne peux pas m'en empêcher. Elle lève la tête, l'air surpris, puis, après une brève hésitation, pose sa main sur la mienne.
Comme toujours avec Murakami, il faut savoir se laisser porter, laisser une part d'inattendu, de mystères, s'intégrer à l'histoire, accepter que l'on ne saisira peut-être pas tout... s'ouvrir à cet imaginaire débordant de l'écrivain japonais, à son écriture magnifique, poétique, envoûtante.
Il est vraiment difficile de parler de Kafka sur le rivage tant ce livre est un tout, Murakami aborde les thèmes de la solitude, de la famille, le rapport à la nature, la quête de soi, la mémoire et les souvenirs, la mort bien sûr, l'amour et surtout la vie. Un roman complet, dense, ambitieux mais simple à lire pourtant, un conte moderne, onirique, qui mérite sans aucun doute plusieurs lectures.
Les souvenirs, c'est quelque chose qui vous réchauffe de l'intérieur. Et qui vous déchire violemment le cœur en même temps.

destockage-pal-duo-an-2-600x268

 

 

 

 

Logo challenge T&P 2017












p.s : j'adore le nouveau logo du challenge Thrillers et Polars