J'ai récemment lu trois livres publiés aux éditions Denoël, je vous partage mon avis dans un article groupé :

Coyote de Colin Winnette

Coyote Colin Winnette

Merci à Audrey qui m'a gentiment envoyé son exemplaire de Coyote ! :-)

Au coeur de l'Amérique, des parents mettent au lit leur petite fille de 3 ans. Mais le lendemain, le lit est vide et la fillette est introuvable. Les parents vont entamer un tour des plateaux télévisés pour raconter leur histoire.

C'est un court roman de 120 pages au style résolument original que nous propose Colin Winnette. Le récit est raconté par la mère, sous forme de chapitres très (très) courts et parfois déroutants. Le thème est forcément fort mais j'ai également trouvé très intéressant la dépendance aux médias qui se crée pour la mère et qui suscite le manque quand les sollicitations se font moins nombreuses...
En lisant Coyote, il faut accepter une certaine part d'obscurité, de mystères qui resteront une fois le livre terminé. Avec le recul, les absences de réponse à certaines questions sont moins frustrantes et donnent une certaine dimension à ce livre. Toutefois, dans ce roman noir, on peut un peu regretter l'absence d'émotions que génère la lecture, et le fait que l'on ne sache rien des personnes renforce cette distance.

Obsessions de Luana Lewis

Obsessions Luana Lewis

Vivien attire les regards, autant ceux des hommes que ceux des femmes et Vivien a tout pour elle : la beauté, l'argent, l'amour, une vie de famille... alors quand on retrouve son corps dans un canal à Londres, sa mère, Rose, a beaucoup de mal à accepter l'hypothèse du suicide. Elle s'allie à un journaliste, qui a lui aussi perdu un enfant, afin de découvrir la vérité sur la mort de sa fille.

Obsessions est un excellent thriller psychologique qui aborde de nombreux thèmes très forts comme les troubles obsessionnels compulsifs, l'anorexie, la perte d'un enfant... On suit donc l'enquête de Rose qui va peu à peu nous faire découvrir toutes les facettes de sa fille. L'auteure choisit d'utiliser des chapitres en flash-backs pour présenter la vie de Vivien, depuis son enfance jusqu'à sa mort. Ce parti pris, au lieu de nous perdre en mélangeant les époques, nous rend avide de comprendre la personnalité complexe de Vivien. Vivien n'est pas le seul élément féminin fort du roman car on découvre en même temps, Charlotte, la meilleure amie de Vivien.
Deux personnalités troubles, aux profils intéressants, qui mèneront cette histoire jusqu'au dénouement final, totalement inattendu pour moi !! Un intense thriller psychologique dont on a du mal à se détacher !

Le dernier péché de Rebecka Aldén

Le dernier péché Rebecka Aldén

Nora a su se relever après un terrible accident, en effet elle a chuté du septième étage et a miraculeusement survécu. Depuis, elle a décidé de reprendre sa vie en main et de la réorienter. Elle est devenue une auteure reconnue, une conférencière brillante où elle utilise son accident pour montrer à tout un chacun que tout est possible et que tout le monde peut réussir. Nora et sa famille viennent de déménager dans un nouveau quartier, dans une magnifique maison, où tout le voisinage les adopte rapidement. Mais un jour, Klara, une nouvelle voisine, charmante, s'installe dans le quartier et Nora commence à ressentir un profond malaise en sa présence...

Avec Le dernier péché, on découvre la vie presque parfaite de Nora, sa famille, son quartier, ses livres, ses conférences... tout cela abondamment partagé sur les réseaux sociaux dont Nora sait parfaitement se servir et dont elle connaît tous les ressorts. Mais cette vie parfaite va peu à peu être entâchée par l'arrivée de Klara, seulement elle est bien la seule à penser que quelque chose cloche...
L'ambiance de voisinage, d'espionnage quotidien, est très intéressante, c'est un thème que j'aime beaucoup et que je suis ravie de retrouver dans mes lectures ! Le dernier péché ne déroge pas à la règle et l'ambiance du quartier, cette fameuse entente entre voisins, est parfaitement bien rendue par Rebecka Aldén. De plus, il est fascinant et totalement terrifiant d'assister à la terrible descente aux enfers de Nora qui va passer d'une vie idyllique à un cauchemar sans fin !
Mais si Le dernier péché se lit vite et est un très bon thriller psychologique, je n'ai pas été totalement convaincue par les justifications finales et j'ai malheureusement ressenti peu d'empathie pour Nora... C'est un personnage principal assez distant et froid auquel on a du mal à s'attacher ; il y a bien une intrigue avec son enfance et notamment, la mystérieuse Paroisse et sa relation avec son père, mais malheureusement, elle n'est pas vraiment approfondie par l'auteure. De plus, je n'ai pas bien compris le rapport avec les sept péchés capitaux et pour être totalement honnête, j'ai été très déçue par cet aspect-là !

Dans l'ensemble, ces trois publications de Denoël m'ont plu mais si je ne devais en retenir qu'un, je choisirais Obsessions car, avec le recul, c'est celui des trois qui m'a le plus marqué.

Logo challenge T&P 2017

Logo Dames en noir