Pour ce film de février, je vous propose un long métrage dont l'actualité est importante : Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir est nommé aux César dans quatre catégories ! (meilleur film, meilleur premier film, meilleure adaptation et meilleur espoir masculin pour Pablo Pauly). Je croise les doigts pour que le film en remporte au moins un !!

J'ai découvert Grand Corps Malade il y a quelques années lors de son passage à Taratata, j'ai tout de suite été frappée par son slam, sa diction et la qualité de ses paroles, et bien sûr, par son histoire. Alors qu'il a 20 ans, Fabien Marsaud plonge dans une piscine dans le niveau d'eau est trop bas... Grièvement blessé, on lui annonce qu'il ne remarchera probablement jamais, à 20 ans pour un basketteur semi-professionnel,le choc est rude. Il passe un an en centre de rééducation et ressort, certes en boitant mais debout. C'est en 2003, lors d'une scène ouverte à Clichy qu'il fait son premier slam.
J'aime beaucoup ses textes et cette manière de slamer, je le trouve sympathique, intelligent, courageux et charmant ce qui ne gâche rien ;-)
Donc quand j'ai su qu'il allait réaliser un film avec Mehdi Idir, et dont l'histoire serait adaptée de son livre Patients qui raconte son accident et sa rééducation, je ne me suis pas posée de questions, j'ai attendu sa sortie et j'ai filé au ciné !!

Patients3

Ben est jeune quand sa vie bascule. Il ne peut plus, ne sait plus rien faire. Paraplégique, il doit tout réapprendre et faire le deuil de sa vie d'avant et la fin de sa carrière dans le basket. Ben arrive dans un centre de rééducation, couché sur un brancard. Durant une longue année de réadaptation, il va apprendre  la patience et découvrir de nouvelles amitiés.

Si je vous parle de Patients aujourd'hui, ce n'est pas seulement à cause des César, c'est surtout que je l'ai ADORÉ !!!
Comme je vous l'avais dit dans mon précédent article, Patients est encore une histoire vraie car il est adapté du roman autobiographique de Grand Corps Malade (que je n'ai pas encore lu). Pour être totalement honnête, je dois vous avouer que j'avais tout de même un peu peur ; par son sujet grave, je craignais que le ton ne soit un peu trop mélo. Mais ce n'est absolument pas le cas ! Patients est absolument à l'opposé d'un truc mélo tristounet. Patients est un film fort, drôle, joyeux, émouvant, l'histoire d'une renaissance pleine de force et d'amitiés.
Autour de Ben, joué par Pablo Pauly qui est absolument impeccable, gravitent des personnages aussi attachants les uns que les autres, interprétés par des acteurs de manière vraiment remarquable...

Patients2
Franck Falise, Moussa Mansaly, Pablo Pauly, Soufiane Guerrab

Sur un sujet difficile, la rééducation de personnes lourdement handicapés, Grand Corps Malade et Mehdi Idir, son réalisateur de clips, signent un film d'une justesse folle, tendre et tenace. Évidemment, on passe du rire aux larmes, on est secoué tout au fond du coeur par ce destin qui peut basculer d'un coup, par cette force qu'il faut pour remonter la pente, combattre son handicap, combattre le regard des gens mais aussi son propre regard. Patients n'a fait que renforcer mon admiration pour Grand Corps Malade.
Je ne peux que vous encouragez à regarder ce film puissant, fait de soif de vivre et de courage. Patients est finalement un film de potes avec des hauts et de bas, des fous rires et des larmes, de la séduction et de la colère, de la vie tout simplement. Et en sortant d'un visionnage d'un film comme celui-là, on mesure forcément la chance que l'on a, il faut savoir l'apprécier et en prendre soin.

Patients1
Pablo Pauly et Yannick Renier