Plus d'un an sans lire un Camilla Läckberg alors que je les ai presque tous dans ma PAL, mais j'avais besoin de temps après ma dernière lecture car j'avais eu énormément de mal avec L'oiseau de mauvais augure. Je l'ai choisi comme participation au Challenge des Douze Thèmes, un pavé de plus de 500 pages.

L'enfant allemand

Alors qu'Erica se décide à entreprendre des recherches sur sa mère, elle découvre au grenier des journaux intimes, une brassière de bébé tâchée de sang et une médaille nazie... Erica confie la médaille à une historien de Fjällbacka, Erik Frankel. Il est retrouvé assassiné quelques semaines plus tard.

J'ai donc repris la saga de Patrik et Erica et si je n'ai pas été trop déçue, je n'ai pas non plus trouvé ce tome grandiose. L'auteure situe encore son intrigue dans ce tout petit village de pêcheurs et celle-ci va encore se dérouler sur deux époques, 39/45 et à peu près 2006. Si les passages contemporains sont plutôt biens avec des personnages intéressants, notamment Paula, la nouvelle recrue du commissariat, les passages historiques m'ont un peu déçu car ne connaissant pas beaucoup l'implication suédoise dans la seconde guerre mondiale, j'aurais vraiment aimé en apprendre plus et l'auteure ne donne pas beaucoup de détails et parle surtout de la vie d'un petit groupe de jeunes à Fjällbacka à cette époque.
L'enfant allemand est malheureusement trop convenu, il n'y a pas vraiment de surprises ou de rebondissements, c'est finalement très routinier et pour un thriller c'est un peu gênant... Il n'y a pas non plus de renouvellement de la part de l'auteure, et ce tome, s'il se lit très vite, est trop neutre pour être vraiment palpitant. Le seul truc que j'ai beaucoup aimé, c'est la façon dont Mellberg se retrouve embarqué dans la naissance d'un enfant, son changement d'attitude, à mon grand étonnement, j'apprécie de plus en plus son personnage !
Sinon, et bien c'est à peu près tout, sans compter que l'auteure a visiblement un problème avec les bébés, les accouchements et les femmes enceintes... il y en a tellement dans ce bouquin qu'à la fin ce n'est absolument pas crédible !
Bref, L'enfant allemand est plus ou moins ce à quoi je m'attendais et il ne restera pas comme l'une des lectures marquantes de cette année.

Logo challenge T&P 2017

challenge 12thèmes

Logo Dames en noir