La fin du challenge Thrillers et Polars est pour demain, c'est donc la dernière ligne droite pour publier ses chroniques !! c'est pourquoi je vous propose un bel avis groupé avec 6 critiques, ce qui va me permettre d'atteindre mon quota de 25 livres lus et chroniqués (au total, j'en ai presque le double mais niveau chronique, je suis carrément en retard...). Si Sharon reprend le challenge, je pense poursuivre pour une nouvelle année, sur un rythme tranquille.

Le mystère Fulcanelli d'Henri Loevenbruck

Mystère Fulcanelli_reduit

Un meurtre dans une vieille église de Séville, un assassinat dans une bibliothèque parisienne, un ancien manuscrit dérobé, le lien entre ces affaires : Fulcanelli, un alchimiste du 20ème siècle dont l'identité demeure, à ce jour, inconnue. Ari Mackenzie, ancien commandant des services secrets, accepte d'enquêter, principalement car il est lui-même très intéressé par l'alchimie et par Fulcanelli.

Ce n'est pas la première enquête d'Ari Mackenzie que je lis, et si ça n'a pas été des coups de coeur, j'ai toutefois très apprécié ces polars bien écrits et mêlant intrigues policières et ésotérisme. Le mystère Fulcanelli n'échappe pas à la règle et nous permet de plonger dans le milieu des alchimistes français. Personnellement, je n'avais jamais entendu parler de Fulcanelli avant de lire ce roman et j'avoue que je me suis prise au jeu de cette enquête et de la quête d'indentité de Fulcanelli. D'ailleurs, je trouve ça tout à fait fascinant que l'on ne sache toujours pas qui était réellement Fulcanelli !
Henri Loevenbruck me semble très bien connaître son sujet et on retrouve avec plaisir Ari, Lola, Krysztov, le garde du corps polonais, Radenac, l'ex-collègue d'Ari. Le mystère Fulcanelli est un thriller ésotérique très bien écrit qui m'a fait découvrir des personnalités dont j'ignorais tout, notamment Camille Flammarion, frère de l'éditeur et astronome,

L'homme aux cercles bleus de Fred Vargas

L'homme aux cercles bleus

Adamsberg vient d'être muté à Paris dans une nouvelle brigade. Alors qu'il prend ses marques des cercles étranges apparaissent dans les rues de la capitale. Des cercles, tracés à la craie bleue, entourent des objets hétéroclites - patte de pigeon, bougie, trombone... - avec l'inscription suivante : Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ?
Il n'en faut pas plus à Adamsberg pour sentir le tragique derrière l'anodin, et comme d'habitude, il a raison.

L'homme aux cercles bleus est la première histoire dans laquelle intervient le commissaire Adamsberg. J'avais vu son adaptation télévisé sans avoir lu le livre. On découvre les débuts d'Adamsberg dans sa brigade parisienne, c'est assez intéressant mais on sent que l'auteure tâtonne encore un peu. On sent toutefois les prémices de cette étonnante brigade que j'apprécie tant suivre ! Ce n'est sans doute pas le meilleure de la série, mais comme c'est le premier, il est forcément un peu à part, car sans celui-là, les autres n'auraient jamais vu le jour.

Irrévocable d'Andreas Pflüger

Irrévocable (2)

Il y a cinq ans, à Barcelone, l'opération à laquelle participait Jenny Aaron a été un échec. Plusieurs morts, un fugitif, Jenny a également perdu la vue et l'amour de Nico. Elle était une des meilleurs agents du Service. Aujourd'hui, tout a changé, Jenny a appris à vivre avec sa cécité mais elle fait mieux que ça, elle a su développer ses autres sens et est devenue experte en interrogatoires. Elle seule sait décrypter les silences, les hésitations, les non-dits. Un jour, son ancien chef la recontacte, un prisonnier souhaite lui parler. C'est ainsi que Jenny va comprendre que ce qu'il s'est passé à Barcelone cinq ans plus tôt n'était qu'un début...

Irrévocable est le premier roman du scénariste allemand Andreas Pfluger est le moins que l'on puisse dire c'est que cela se sent dans son écriture. Celle-ci très rythmée,  presque cinématographique, est très nerveuse et colle parfaitement bien à une intrigue pleine d'actions et d'adrénaline. L'héroïne de ce thriller est atypique et attachante à suivre, aveugle suite à une fusillade, elle a fait de son handicap une force incroyable, suivant la voie des samouraïs, elle est devenue encore meilleure qu'avant.
Elle va se retrouver confrontée à son passé et découvrir que rien n'est terminé.
Avec Irrévocable, on ne s'ennuie pas une seconde, et l'histoire se déroule sans temps mort. Si l'intrigue et l'action sont au rendez-vous, on peut souligner un manque de clarté dans les passages passé-présent, on a parfois du mal à se repérer dans le temps et cela peut perdre le lecteur. Mais Irrévocable est un thriller absolument efficace !

Si Vulnérable de Simo Hiltunen

Si Vulnérable

En Finlande, une famille est retrouvée assassinée : le père, la mère et les deux enfants. Rien ne pouvait laisser présager qu'un tel drame allait arriver.
Seul un journaliste, Lauri Kivi, s'interroge sur ces crimes familiaux... et si tous ces drames étaient l'oeuvre d'une personne extérieure à la famille ? Il décide de mener sa propre enquête.

Si vulnérable est un roman noir, dense et assez violet par moment. Très bien écrit par Simo Hiltunen, qui nous amène dans les méandres d'esprits dérangés, Si vulnérable est un thriller au rythme plutôt lent et dont l'histoire prend son temps pour s'installer.
J'ai beaucoup aimé le personnage principal, Kivi, dont le passé va jouer un rôle capital, marqué par une enfance très douloureuse. Personne d'autre que Kivi n'aurait pu mener cette enquête. Si vulnérable est un roman marquant qui ne pourra pas nous laisser insensible et nous fera découvrir la Finlande, un peu moins cotée que ses voisines suédoise et norvégienne.

Treize marches de Kazuaki Takano

Treize marches_reduit

Ryô Kihara, trente-deux ans, attend dans le couloir de la mort. Comme le veut la loi japonaise, il ne saura qu'au dernier moment que l'heure est venue. Amnésique, il ne souvient plus du crime qui l'a conduit en prison. Mais un jour, un souvenir lui revient : il se voit gravir un escalier...
De son côté, Jun'ichi Mikami est lui aussi en prison pour homicide involontaire, mais il a la chance de se voir proposer la liberté conditionnelle. A l'extérieur, il va retrouver Shôji Nangô, son gardien de prison, qui va lui offrir de l'aider à prouver l'innoncence de Ryô Kihara. Jun'ichi, voyant un moyen de s'amander, accepte.

Treize marches est un thriller vraiment très intéressant et prenant. On y suit un gardien de prison, Shôji, qui, bien que plutôt favorable à la peine de mort, est hanté par les deux exécutions qu'il a effectué. Il faut savoir qu'au Japon le processus de la peine de mort suit treize étapes très strictes qui conduisent à la mort par pendaison du détenu. Avec Treize marches, on en apprend énormément sur le système judiciaire et carcéral du Japon (je ne savais qu'il y avait la peine de mort). Par plus d'un aspect, ce thriller est original, d'abord par ce côté et par l'association gardien de prison/détenu rependu. Ce duo de personnages est très intéressant à suivre. Shôji, un peu perdu et lassé de son travail, et Jun'ichi, sorti de prison, rejeté par sa famille, culpabilisant. On suit leur enquête avec attention, découvrant le fonctionnement du système judiciaire japonais. Une totale réussite pour ce thriller japonais de Kazuaki Takano.

Le cri de Nicolas Beuglet

Le cri_reduit

À quelques kilomètres d'Oslo, l'hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l'inspectrice Sarah Geringën pressent d'emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu'il porte sur le front, s'est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale.
En proie à des difficultés personelles, Sarah va se retrouver embarquée dans une enquête qui va l'entraîner en France où elle rencontrera Christopher, journaliste, qui l'aidera.

Le cri est un thriller mené tambour battant qui nous entraînera sur les traces de la CIA et de projets secrets de manipulation mentale... Basé sur des expériences réelles, longtemps gardées secrètes par les américains, Le cri s'éloignera rapidement du policier auquel on peut s'attendre au départ. Grâce à ses deux héros attachants, on acceptera la grosse dose d'action de ce thriller et on se laissera happer par ce page-turner diablement efficace ! On peut également saluer l'audance de Nicolas Beuglet qui s'attaque à une peur ancestrale et ouvre la porte à de vastes questionnements, même s'il ne fait qu'effleurer le sujet du doigt, celui de la vie après la mort...

Logo challenge T&P 2017

Logo Dames en noir