Dans cet article, je vais vous parler de deux enquêtes du département V, département des enquêtes oubliées dirigé par l'inimitable Carl Mørck

Délivrance, tome 3 des enquêtes du département V

Délivrance_reduit

En Écosse, dans les Highlands, échoue une bouteille jetée à la mer. A l'intérieur, un appel au secours rédigé dans le sang et en danois.
Bien des années plus tard, le message arrive sur le bureau de Carl Møck qui décide sous l'insistance de son assistant, Assad, et de sa secrétaire, Rose, de se pencher sur la question.

Carl Mørck est un enquêteur hors pair même s'il aimerait mieux rester assoupi dans son fauteuil, les pieds sur son bureau ; mais heureusement, Rose et Assad sont là pour veiller au grain et c'est grâce à eux que le département V va se plonger dans cette histoire d'enlèvement.
Dans ce nouveau tome, Jussi Adler-Olsen ne nous épargne pas et propose une enquête fascinante et pleine de suspense qui nous conduira sur les traces d'un prédateur particulièrement retors et intelligent. Avec Délivrance, l'auteur nous offre également un aperçu des communautés religieuses sectaires du Danemark car c'est dans ces communautés fermées qu'il sévit.
Parallèlement à l'intrigue principale, l'auteur  nous fait découvrir un peu plus l'équipe du département V et notamment la délurée Rose et sa non-moins délurée soeur Ysra, qui seront un vrai bonheur pour Assad et Carl ! Ce que j'apprécie dans les romans de Jussi Adler-Olsen, c'est qu'il y a toujours pas mal d'humour entre les membres de l'équipe et avec ses personnages haut en couleurs, cela permet de contrebalancer un peu la noirceur de l'enquête.

Dossier 64, tome 4 des enquêtes du département V

Dossier 64

Alors que vient d'avoir lieu une violente agression dans un quartier de Copenhague, Rose décide de se pencher sur un cold case concernant la disparition d'une prostituée dans les années 80. Sans le savoir, elle va mettre au jour une sordide affaire : dans les années 50, sur l'île de Sprogø, des femmes ont été internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad. Ce dernier est aujourd'hui à la tête d'un parti politique d'extrême droite qui compte bien remporter beaucoup de voix lors de la prochaine élection.

Dans Dossier 64, nous allons être confronté à de nombreux éléments assez terrifiants, surtout quand on sait qu'ils sont en partie vrais (l'institution située sur l'île de Sporgø a bien existé et les stérilisations ont bien eu lieu "en application des lois pour la pureté de la race et l'eugénisme promulguées dans les années 1920 et 1930", voilà...).
Une histoire pas forcément facile donc où l'on va suivre le destin de Nete Hermansen victime du système et des hommes... Ce n'est pas une surprise pour moi mais il est terrible de constater à quel point à certains moments, les hommes rendaient systématiquement les femmes responsables de tout. Une femme était enceinte hors mariage, c'était une traînée, une femme était victime de viol, c'était sa faute. Et toutes les jeunes filles dont il est question dans ce livre sont des victimes à la fois d'hommes malveillants et aussi de ce système dysfonctionnel.
J'ai assez aimé ce thriller mais j'ai trouvé dommage que l'auteur donne bien trop d'éléments dès le départ [spoiler] notamment sur le fait qu'on comprend assez rapidement que Nete est mêlée aux disparitions [fin du spoiler] et donc perd un peu en suspense, même si l'histoire n'en reste pas moins intéressante, je n'étais pas avide de connaître la fin.
En parallèlle à cette intrigue, il y a du nouveau dans l'enquête qui concerne Carl et ses anciens coéquipiers, principalement Hardy, aujourd'hui lourdement handicapé et vivant chez Carl, on comprend que nous ne savons pas encore tout sur cette affaire.
Il y a également des petites intrigues qui concernent Rose et Assad, et il est vrai que maintenant, j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur ce mystérieux assistant ! Jussi Adler-Olsen a bien teasé le truc et j'espère qu'on aura des réponses bientôt !

logo