Pendant le confinement je me suis beaucoup plus souvent baladée dans le quartier qu'auparavant. J'y allais déjà mais vu que là, je n'ai plus eu la possibilité d'aller dans les bois, je faisais le tour du quarter. Heureusement, il est plutôt sympa. Par moment, j'avais presque l'impression d'être en forêt, avec les chênes, les figuiers, les pins et autres..., si ce n'est qu'à ma droite, il y a une route bitumée, sous mes pas le trottoir et parfois une ou deux plaques d'égout qui font cling-clong quand on passe dessus.

Mais dans ce quartier, il y a aussi des maisons, deux en particulier retiennent mon attention. Elles ne sont ni très belles, ni immenses, ni pleines de charme. Néanmoins ce sont des maisons avec personne au-dessus, personne dessous, un jardin, une piscine et la place pour y garer une voiture. Et ces deux maisons sont de véritables dépotoirs. Clôtures cassées, arrachées, tordues, sol jonché de détritus en plastique, portail défait de ses gonds et pendant lamentablement, amas de vieilles planches pourries posées contre un mur, bouteilles de gaz et fûts rôtissant au soleil, échafaudages cassés, démontés, jetés là. Vieux radiateurs, vieux mobilier, vieux coussins aux couleurs passées, vieille voiture, vieille échelle de piscine, pots de peinture de 20 litres oubliés en train de rouiller, gravats de toutes sortes, et encore tout un tas fatras inconsistant, vulgaire et passif entassé partout. Je ne saurais même pas décrire convenablement l'incroyable bordel qui se trouve dans ces jardins.
Quand je passe à côté de ces maisons, j'ai envie d'aller gifler les propriétaires. Ces gens ont la chance d'avoir une maison et ils en font une décharge publique entre le centre de tri et la casse automobile. Et toutes ces immondices sont là depuis des années, je ne saurais même pas dire depuis quand elles sont là. Je ne suis personne mais je trouve que ces gens ne devraient pas avoir le droit d'avoir une maison, ce sont des salisseurs, des pollueurs. C'est proprement injuste. Comment peut-on espérer sauver la planète quand certains ne sont même pas capables d'entretenir et de nettoyer l'endroit où ils vivent ?!! ce n'est même pas leur rue, c'est directement leur jardin, ce qu'ils voient tous les jours de leurs fenêtres !
On ne peut pas croire qu'une personne va recycler ses déchets et faire attention à l'environnement alors que dans son propre jardin, il y aurait de quoi remplir des dizaines de bennes... Que pensent ces gens quand ils rentrent chez eux le soir ? ils sont fiers ? indifférents ?
Et quand je vois ça, je suis profondémment dégoûtée... Nous n'avons pas les moyens d'avoir une maison avec un jardin, pourtant si j'avais la chance d'en avoir une, la mienne ne ressemblerait certainement pas à ça !