Le lundi matin est toujours un peu galère, difficile de se remettre en route après un week-end toujours trop court... mais après l'appel que j'ai reçu, le lundi s'avère encore plus compliqué à gérer que d'habitude. Quand vous avez une potentielle future cliente qui vous appelle pour annuler un rendez-vous parce qu'elle a un cancer et que son médecin préfère qu'elle ne voit personne jusqu'à ce qu'elle soit vaccinée mais que dans le même temps, il ne veut pas prendre la responsabilité de lui délivrer un certificat de vaccination, certificat dont elle a besoin pour se faire vacciner... et que là, elle s'écroule en pleurs au téléphone, tout en vous disant que ça fait un an qu'elle subit de la chimiothérapie et tout ce qui va avec... Pour moi, c'est vraiment difficile et en même temps, je suis habituée. J'ai déjà eu plusieurs clientes qui se sont mises à pleurer pendant une séance et qu'en plus de l'aspect formation/assistance, il y a une vraie dimension psychologique à gérer, des personnes âgées qui sont parfois isolées ou esseulées. J'ai demandé à cette dame si elle avait de la famille pour l'aider. Sa réponse m'a absolument tuée : j'ai un fils mais il est très occupé... et visiblement, il préfère s'occuper d'autres choses que de sa mère malade et déprimée. Ce genre de choses me rend folle et ce n'est pas la première fois que je le constate. Alors oui, je sais bien, je connais pas le passif familial de ces gens, peut-être qu'ils ont été des parents détestables ; mais ça me fait toujours un petit quelque chose car je ne peux pas m'empêcher de voir les choses à travers le prisme de mon histoire personnelle, et c'est une chose que je ne pourrais jamais faire, d'abandonner mes parents comme ça dans la souffrance. 
Certains lundis sont plus durs que d'autre. Et pourtant, le chat ferme les yeux dans le soleil, son ombre se détachant sur le mur. Je viens ici pour parler tristesse parce qu'il fallait que ça sorte, j'ai envie de venir pour autre chose, mais après un bref retour à la maison, mon ordi a du repartir en réparation. Depuis, je bricole, j'emprunte, mais le téléphone, ce n'est clairement pas pratique pour écrire et lire des articles... J'espère qu'ici dans la blogosphère, tout le monde se porte bien et je vous dis à très vite !