Une semaine presque en quarantaine vient de passer. Mon test est revenu négatif mais la plupart de mes clients ont préféré attendre le retour du second test de confirmation dont j'attends les résultats ce soir ou demain... je comprends. J'ai donc été en sorte de vacances forcées, ce qui ne m'a pas déplu mais j'avoue avoir été un peu angoissée pour réellement en profiter. Mais cela a permis d'avancer un peu sur des choses laissées à l'abandon. Je n'ai toujours pas terminé mon bilan annuel mais c'est pas grave, il sera prêt quand il sera prêt 😏
Il y a encore beaucoup à faire sur le blog et dans l'appartement, la cuisine est presque définitivement finie. Reste un meuble ou une étagère à trouver et des étagères à placer. C'est la seule pièce presque terminée. Le prochain chantier sera sans doute les toilettes qui sont vraiment moches. Le temps passe malgré le Covid, le couvre-feu, l'absence de contacts, l'absence de fêtes, l'absence de loisirs, pourrait-on dire l'absence de joie(s) ?
Sans doute non, car les balades sont encore autorisées et prendre l'air sous le soleil et le vent ne m'a jamais fait autant plaisir. Et les joies viennent de partout, comme celle de voir, ce matin, trois chevreuils passer au bas de l'immeuble dans les bois et rejoindre tranquillement une partie plus touffue. Les observer calmement, de la terrasse, les voir marcher, manger. Voir aussi des éperviers en duo dans le ciel, un pic vert voler de chêne en chêne, une buse raser les pins. Et ce soir, regarder le coucher de soleil rose et violet sous les nuages gris. Consciente d'être privilégiée dans ce monde tranchant.

balade