J'ai déjà plusieurs fois évoqué mon amour pour le tennis et pour Rafael Nadal. En ce début d'année, c'est l'Open d'Australie qui a tenu toutes ses promesses. D'abord avec ce feuilleton rocambolesque sur l'arrivée de Djokovic en Australie. Je ne l'aime pas, ce qui lui est arrivé n'est pas forcément juste (peut-être mais il va dans un pays, il doit en respecter les règles), tout ce micmac autour de son test (peut-être faux, peut-être pas fait à la bonne date). S'il veut continuer à jouer, il devra se faire vacciner, au moins pour les deux prochaines années. Mais le plus important n'est pas là. Le plus important est ce match de fou qui s'est déroulé hier entre Daniil Medvedev et Rafael Nadal. Un intense combat qui m'a vu décédé plusieurs fois tant j'étais stressée. Un véritable bras de fer où aucun des joueurs ne voulait lâcher. Nadal a fait un retour incroyable pour venir recoller au score et finir par dépasser Medvedev. Dans un stade quasiment entièrement acquis à la cause de l'espagnol, chaque point était salué de vivats.
Cette victoire est vraiment importante à plus d'un titre : Rafa passe ainsi en tête des vainqueurs de tournois de Grand Chelem avec 21 majeurs gagnés (Roger et Djoko sont à 20), c'est également son  90ème titre, il a désormais plus de victoires sur dur que sur terre battue (j'entends encore les relous il y a 15 ans dire "oh c'est seulement un joueur de terre battue, il ne fera rien sur les autres surfaces"...), il remporte ce titre majeur en 5h24, à 35 ans, après plusieurs mois d'immobilisation et de blessure. C'est un immense champion. Et que dire du magnifique message de Roger Federer pour Rafa après sa victoire : « Quel match ! À mon ami et grand rival Rafael Nadal, je te félicite du fond du cœur pour être devenu le premier homme à gagner 21 titres du Grand Chelem. Il y a quelques mois, nous plaisantions quand nous étions tous les deux sur des béquilles. C'est fantastique. Il ne faut jamais sous-estimer un grand champion. Ton éthique de travail incroyable, ton dévouement au sport et ton ''fighting spirit'' sont une source d'inspiration pour moi et tant d'autres à travers le monde. Je suis fier de partager cette époque du tennis avec toi et de te pousser à accomplir toujours plus, comme tu l'as fait pour moi lors des 18 dernières années. Je suis sûr que tu iras encore plus loin, mais pour l'instant profite de ce titre ! »
Ce message vraiment dit tout de l'amitié et du respect mutuel de ces deux immenses champions. Le tennis masculin a vécu ses dernières années, quelque chose d'exceptionnel et je suis contente de l'avoir connu. La Une de L'Équipe dit tout aussi de cette incroyable performance.
Cet Open d'Australie a vu également titrée Ashleigh Barty chez les femmes, on a eu le très beau parcours de Monfils et Alizé Cornet et bien sur de Medvedev qui gagnera, à n'en pas douter, d'autres Grands Chelems dans sa carrière.

© Bayernluck

tv_capture

Ce sourire après la balle de match 💜

© Une L'Équipe