FUf7M-WXsAAWkiS

Ce week-end, Rafael Nadal a gagné Roland Garros.  Encore. Oui, encore !  Et vraiment qu'est-ce que c'était bien ! Ce Roland Garros a, à mon avis, été l'un des plus durs pour lui. Son parcours n'a vraiment pas été simple et ses combats contre Auger-Aliassime et Djokovic ont été impressionants. Contre le canadien, il n'a pas super bien joué et pour moi, fait beaucoup trop de fautes. Mais contre Djoko, waouh quel match !! quel combat, quelle rudesse !! Des points incroyables, des échanges, des jeux arrachés après de longues minutes, ce match comme une revanche de la demie-finale de l'an dernier perdu contre ce même adversaire. Nadal est entré le mors aux dents et n'a plus lâché. Meilleur match du tournoi et le plus impressionnant. La demie contre Alexander Zverev relève du miracle. Si l'allemand était resté sur ses deux pieds, je ne sais pas si Nadal aurait gagné (avec lui, il ne faut jamais penser que c'est terminé), mais une blessure est venue stopper le parcours de Zverev, c'est ainsi. Et dimanche, Rafa a fait ce qu'il fallait pour que Ruud ne gagne pas. Ce n'était peut-être pas sa plus belle finale ou le plus beau match du tournoi. Mais le numéro 8 mondial n'a jamais su faire basculer les points en sa faveur et Nadal, à l'expérience, a validé les points au bon moment.

Mais surtout ce que je reiens, c'est l'énorme mental, l'énorme capacité qu'il faut pour s'endormir le pied et aller gagner un nouveau tournoi du Grand Chelem. Affoler encore plus des statistiques déjà hors normes. Rafael Nadal a désormais deux titres en grand chelem de plus que Roger et Djokovic, il a gagné 112 matches sur 115 à RG, pour la première fois de sa carrière, il a remporté, la même année, l'Open d'Australie et Roland Garros et vient donc de remporter un quatorzième titre dans un même tournoi. Ca donne presque le tournis. Il a un mental de conquérant, un jeu fulgurant, un respect pour l'adversaire, bref vous l'aurez compris, j'aime Nadal et ses qualités m'impressionnent. Son émotion à la fin du match était évidente. Comme le dit si justement Martin Vidberg dans son dessin pour l'Equipe : on n'a plus de mots pour décrire ce Champion.

Screenshot 2022-06-07 at 12-00-43 On n'a plus de mots pour Nadal

Pour ce Roland Garros, n'oublions pas les adieux émouvants de Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon, les beaux parcours d'Alizé Cornet, Coco Gauff et Holger Rune et la deuxième victoire à Roland pour Iga Swiatek, très impressionnante cette année.

© THOMAS SAMSON - AFP

 Quelle émotion à la fin de ce tournoi 💚