Sans titre 4

Le mois de juin aura été à la fois très bon et très mauvais. La première partie du mois s'est passée sans encombre avec un week-end chez des amis et l'arrivée de nos meubles de salle de bain et chambre. Et puis.... Et puis le carrelage commandé pour la salle de bain est dans un entrepôt qui a brûlé et presque deux mois après la date prévue de son installation, nous avons une belle dalle de béton brut à la place. Et puis, j'ai choppé le covid qui m'a mis sur le carreau presque deux semaines. Pas mal de symptômes différents notamment une rage de dents et un mal de dos, ainsi que des jambes lourdes mais lourdes comme du plomb ; et surtout, une grande fatigue à dormir beaucoup tous les jours et de la toux que je me traîne encore aujourd'hui. Je ne m'attendais pas à être aussi malade que ça, ma 3ème dose datait de mi-décembre, ce qui explique peut-être que mes anticorps n'étaient pas aussi importants et que je l'ai attrapé. Ce covid m'a fait rater plusieurs événements familiaux et amicaux et ça m'a vraiment foutu les boules A cause de ça, j'ai aussi beaucoup ramé pour lire ou regarder des séries, il y en a deux que je n'arrive pas à finir car j'ai eu parfois du mal à me concentrer et tendance à m'endormir. J'espère que ces sensations vont s'atténuer rapidement car je déteste être dans cet état et, surtout je voudrais pouvoir profiter de l'été qui a déjà bien commencé !!
Ces mots datent d'il y a quelques temps déjà. Je ne vais pas dire que tout est de la faute du covid mais indirectement, je rattrape encore le décalage des deux semaines perdues en juin. Je proposerai un bilan culturel plus complet dans l'été et j'espère enfin retrouver un rythme stable, régulier et plus fourni pour le blog...