19 novembre 2013

Lettre d'Automne

C'est l'odeur d'un tas d'herbes qui brûle dans la froideur d'un matin de novembre, cette senteur si caractéristique fumée et glacée de rosée. Rappelant une senteur d'enfance, de labeur au jardin, de la terre sous les ongles dans une doudoune chaude et un peu trop grande, un labeur agréable avec la promesse d'un retour après la nuit tombée devant un feu de cheminée. C'est le soleil qui décline, teintant tout le paysage d'une lumière crépusculaire, annonçant la fin du jour alors que l'après-midi n'est même pas fini. Une teinte de... [Lire la suite]

28 mars 2013

Combat rapproché

Elle s'était préparée, fait belle, elle l'attendait. Elle s'était rasée de près, elle avait enduit son corps d'une lotion au miel, c'était doux, elle aurait la peau sucrée. Il adorait ça. Elle était vraiment belle, totalement désirable.Il était entré, il lui avait sauté dessus presque immédiatement. Ils avaient fait l'amour, ça avait été sauvage et brûlant. Du vrai sexe torride. Elle le désirait depuis trop longtemps, elle était en manque, elle avait fantasmé sur tous les mecs qu'elle avait croisé sur la route du retour. Mais c'était... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 15:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
21 août 2012

Another Earth

Je n'ai plus écrit depuis... oh depuis je ne sais même plus quand d'ailleurs. Je n'écris que des bribes, des petits bouts, des petites phrases. Tout le reste se coince dans mon esprit, bloqué. Tout est construit, les phrases sont même faites. Mais quand j'y pense, c'est la nuit. Pleine de bonne volonté, je considère la possibilité de mettre un réveil à 6h, et puis je dors, s'envole. Le matin, tout mon enthousiasme nocturne s'est évanouit...La chaleur ne m'aide pas mais je ne me trouve pas d'excuses. Alors comme je n'y arrive... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 09:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mars 2012

Devant nous l'an 2000 et le champ du possible*

Il était là, glaçant, le regard baissé, insolent et irrespectueux, distant. Pire qu'un ado de 15 ans à qui sa mère ferait une remontrance devant ses potes. Beaucoup d'agacement dans ses gestes, son corps trahissait ses pensées. Ses yeux fuyants, sa tête appuyée sur sa main, position de côté, tourné, tout le non-verbal parlait pour lui. Il disait « ferme ta gueule, tu me soules ». Malgré sa volonté de tout aplanir, de mettre en mots les souffrances de leur couple, il refusait de lui parler. Elle était impuissante, tendue.... [Lire la suite]
23 mars 2012

Dans l'écrin incertain de nos nuits blanches, la douceur de nos émois

J'ai envie d'écrire mais je ne sais pas par où commencer. Je ne sais pas si je dois entraîner Mathilde sur une pente glissante, dévoiler Raphaël. Ou partir sur les traces des tombeaux abandonnés qui me hantent. Envoyer Claire en Afrique. Raconter la passion et la folie, l'adultère et la fuite, la séparation et la renaissance, le passé et les ruines, l'enquête et le crime. Je me sens brouillonne, désorganisée, incomplète et frustrée. J'ai l'impression de ne pas posséder les bonnes chaussures pour gravir la montagne. Les envies sont... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 19:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2011

920 kilomètres

J’aime certains soirs d’hiver comme aujourd’hui où le train me ramène vers chez moi dans son mouvement habituel. La tête appuyée contre la vitre, je regarde les vignes défiler, le soleil rouge qui se couche. Du orange borde le bleu du ciel de celui qui descend derrière les reliefs. C’est clair mais une bande de nuages noirs s’étirent de plus en plus, formes grosses, menaçantes, sombres.  C’est ce genre de soirs, dans un pareil crépuscule que je me mets à penser à lui. Presque toujours. Le bercement du wagon me pousse à... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 19:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 août 2011

Snow on the Sahara

Collée. Collante. Je suis embourbée dans le sommeil, rivé à mon corps, cambré sous la douleur. Il est gluant, impossible d'en sortir. C'est gris et métallique. Je suis enfermée. Des conteneurs dans une zone portuaire et du bruit de verre assourdissant, crissant. Chaud en-dessous des draps, chaud au-dessus. Suante. Transpirante d'un mal être que je définis pas, sentiment d'agressivité grandissant, de conflit. C'est elle. Elle me hante. Je ne sais pas pourquoi. Je croyais que je l'avais oublié. C. C'était froid. Sombre. Je n'avais pas... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2010

Celle qui retrouvait des vieux textes perdus*

Au hasard des feuilles pliées en deux, retrouvées dans une boite en fer décorée, retrouver un début de texte écrit il y a 4 ans. Le relire, le trouver pas trop mal. Mais surtout ne plus savoir ce qu'on voulait en faire, où on voulait amener Marc le mal rasé, qu'est-ce qu'on voulait écrire déjà...? Un bruit de vague et un cri de mouette, Marc shoote dans un galet, il longe les quais qui le mènent vers la plage. Quasiment les mêmes gestes qu'il y a cinq ans mais pourtant lui n'est plus du tout le même. Naïf, heureux de vivre à l'époque... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 23:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 août 2010

Dédale, enfer et folie

L’américain tendit à Leamas une nouvelle tasse de café. Elle était pour l’instant la seule à être sortie – vivante – du ParK*. Épuisée, sale, les habits déchirées, les traits tirés et le sourire presque effacé, elle était apparue sur la place dans la lumière rouge du soleil couchant. C’était une place de village, dallée, où la végétation courait, disparate et sauvage ; des colonnes corinthiennes et ioniques se mélangeaient, certaines étaient brisées, d’autres incomplètes. Au fond de la place, il y avait un bar. L’unique bar du parc.... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 09:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juillet 2010

Absence de liens

Consigne : écrire un texte dont l'incipit est "Elle était si jolie"Elle était si jolie, si jolie avec ses longs cheveux bruns et ses yeux verts. En les regardant, il y voyait tout un monde qu’il n’avait pas connu, celui de l’enfance heureuse. Il y voyait son émerveillement devant les premiers flocons de neige l’hiver et son rire éclatant dans un été chaud, ses prunelles pétillantes, un panier de cerises à ses pieds. Il entendait sa mère crier son prénom sur le seuil de pavillon à l’heure du goûter. Lilly… Il regardait ses boucles en... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,