25 juillet 2010

Célébration

Consigne : écrire un texte avec une histoire cohérente en utilisant le maximum de mots finissant par -rationIl est onze heures et l’exaspération commence à pointer le bout de son nez, voilà plus de quatre heures qu’Inès tourne en rond dans sa chambre. Elle est l’illustration même de l’impatience. Il faut la comprendre quand on a 21 ans et qu’on est invité, pour son premier film, à monter les marches au Festival du Film, il y a de quoi faire preuve d’une certaine déconcentration.Hôtel & Restauration quatre étoiles luxe, la... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juillet 2010

Frivolités

Consigne : situation - château de Fort la Latte, personnages - pour les dames : Emma de Montbruisson, Pascale de Chaste, Zofia et Azettep Nunez de Aznar, Agathe : Comtesse Goulier de Grandville, Marie : Marquise de Sillègue d’Aubeville et Ed O’Connor. // Pour les messieurs nous aurons : Léon de Bretagne,  Ingeark  l’inventeur, Larjie de Portaul et Louis de Clairac. Époque - 18ème.  Chaque auteur sera héros de son récit et les personnages devront être cités au moins une fois.Texte un peu long...Le fiacre avançait bon... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 23:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2010

Si j'étais...

La consigne : se mettre dans la peau d’un animal, peu importe lequel, peu importe qu’il soit de compagnie, sauvage, dans un zoo ou dans votre arbre…          Je suis jeune, enfin en durée de vie humaine uniquement. Du côté des diptères, je fais presque figure d’ancêtre avec mes 9 mois d’existence. Je suis née à la fin de l’été et je suis restée 6 mois en hibernation, l’hiver au chaud dans un conduit, ça fait parti des avantages à être un culex modestus. Peut-être le seul  à la réflexion. Car dès la... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 23:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juillet 2010

Elle était Lise

La consigne était : A partir de la photo ci dessous, il va se passer quelque chose pour l’homme ou sous ses yeux… que du bonheur, ou que du malheur ?? Mon texte      C’était un début de printemps trompeur, fourbe. La soleil avait beau répandre ses rayons sur la ville, la température n’augmentait pas, le froid était saisissant. En descendant l’escalier extérieur qui menait à la rue, Lise avait hésité, elle détestait plus que tout ce froid glacial qui, malgré les couches de vêtements, atteignait quand même son corps ;... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 10:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juillet 2010

Romances

Cette semaine, c'est Nouvelles. Depuis quelques mois, je participe à des défis d'écriture et je crois que je n'ai posté aucun texte ici donc cette semaine je vous propose de les publier ici et bien sûr, si vous voulez donner vos avis c'est avec plaisir :-) Voici les textes : - Célébration- Absence de liens- Si j'étais...- Frivolités- Elle était LiseDemain : Elle était Lise
Posté par Zofia à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juillet 2010

Un pied devant l'autre

Y avait cette paire de chaussures, dans la courbe, sur la route au-dessus de chez moi. C'était sous le soleil et je suis arrivée, je les ai vu de loin ces chaussures. Au début, je croyais que c'était une godasse de môme. Je me suis rapprochée et y en avait deux. Des mocassins d'hommes, noirs, avec des petits lacets entre les deux voies sur la ligne blanche. Une couchée, une parfaitement droite, comme si on l'avait déposée là. Les chaussures sur le bord des routes m'ont toujours intrigué. Comment peut-on perdre une chaussure quand on... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juin 2010

De l'absence de toi

C'est une histoire de phases.D'abord, on a juste envie de tout casser, de hurler, submergé par la tristesse. On veut déchirer les photos accrochées au mur, brûler les lettres, casser les cadeaux. Faire disparaître les traces. Mourir étouffé dans l'oreiller, noyé dans ses propres larmes, dans ses sanglots. La peine est là, plus vive que jamais. On souffre, on pleure, on vomit. La mort paraît être une meilleure solution, parfois. On se dit qu'on ne refera plus jamais confiance, qu'on n'aura plus jamais envie de sortir avec une autre... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 16:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 mai 2010

Au delà de l'aube

L'idée d'écrire m'obsède. Je fourmille d'idées, de pistes et d'envies. Je voudrais tout mener de front mais le temps, évidemment, me fait défaut. À partir de minuit, couchée, mon cerveau carbure, travaille tout seul ouvrant toujours plus largement le champs de mes possibilités. Ouvrir mon crâne, poser le cerveau sur la table de nuit et m'accorder du répit. Me reposer, ne pas sans cesse cogiter, ne pas sans cesse créer des phrases, des paragraphes, des passages entiers que je risque d'avoir oubliée le matin.Et la voix de Saez qui se... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 14:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 février 2010

Le glissement de tes mains sur le bas de mes reins

Les pins étendent leurs branches vertes vers le ciel, les mimosas sont presque éclos. La route est sinueuse, par endroits la roche est rouge. Le scooter avance. Il y a un bruit d'eau quelque part dans le lointain. Le mistral souffle, râle. Rafales puissantes, brutales qui bouleversent, bousculent la végétation. Végétation qui ploie, qui chute mais qui ne se brise jamais. Ce vent froid qui fait ressembler le paysage à une toile impressionniste. Les couleurs sont mélangées, distendues.Des gorges profondes à gauche et tout au fond, un... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 18:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 janvier 2010

Temps d'Attente

Le vent s'était levé, on aurait dit que la nuit était tombée d'un coup alors que c'était encore le milieu de l'après-midi, Émilie était assise, stoïque. Elle avait peur. Peur des mots qu'elle allait pouvoir prononcer sous la colère, sous la peine, des mots que l'angoisse aurait fait naître.Elle avait attendu toute la nuit l'appel de Julien. Le silence avait répondu comme un vilain écho.Un écho sournois. La cruauté de l'attente dans l'inquiétude glaciale grandissante, Émilie avait appelé sur son portable. La sonnerie avait sonné sans... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 23:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,