20 décembre 2004

Poème nocturne

Ton visage s'efface Sans fin, je veux le retenir Ne t'en va pas, Je sais qu'on se retrouvera Encore  une fois, m'endormir aux creux de tes bras Sentir ton odeur M'envelopper de ta chaleur Que le temps se fige sur cet instant Oublier le passé, ignorer l'avenir Juste vivre un moment de plaisir Décupler nos sens pour les moments perdus A trop vouloir chercher une issue Juste une réunion de nos deux corps Encore une fois Peut-être pour toujours...
Posté par Zofia à 10:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

27 novembre 2004

Sang Titre

La neige tombe doucement, elle recouvre peu à peu le sol entier, la température baisse, le givre s'installe. Les montagnes se dessinent au loin, masse sombre dans cette blancheur immaculée, encore vierge. Devant elles, une forêt s'étend, arbres, qui il y a encore une heure, étaient d'un vert vif ; maintenant, eux aussi enveloppés d'un manteau blanc. Et juste après, une immense plaine dont on ne distingue ni le début, ni la fin. Etendue polaire parfaite. Royaume de la reine des Neiges, glacial et pur. Surgissant de nulle part, une... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2004

C'est la période...

Je sais pas si c'est le mois de Novembre qui fait ça, mais l'air du temps est à fermer, abandonner, oublier son blog... Je ne peux pas le faire, je ne veux pas le faire, j'en ai trop besoin. Vous qui le faites, je suis triste de ne plus vous lire, revenez-nous vite. Mon blog, ma vie... presque. Le fermer serait comme éteindre, perdre un bout de moi... Il est le(la) meilleur(e) ami(e) que je n'ai pas, il est mieux qu'un journal intime, puisque parfois il me réponds, il est le lien qui me permet d'être vue, lue, connue au-delà de... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 23:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 novembre 2004

Matin café

Il est encore tôt en ce matin de Novembre, il fait froid, le ciel et la ville s'habillent de gris, elle marche sur le pavé qui résonne et pousse la porte du café de son quartier. Elle s'assoit comme presque chaque jour à une table contre la vitre, il y a peu de gens. Tout les matins, avant de rejoindre les aléas de la vie, elle s'octroie une petite tranche de calme dans cet endroit paisible. Ce n'est pas le café où les alcooliques de la vie se retrouvent le matin autour d'un mauvais vin, le sol n'est pas recouvert de sciure, le patron... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 19:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 novembre 2004

Rencontres éphémères

J'aime rencontrer des gens au hasard de ma vie, au détour d'un croisement. Ils se trouvent là, on leur parle un moment, ils marquent notre vie d'un morceau de la leur. On s'enrichit au fil de ces rencontres. C'est un peu comme les blogs. Quelqu'un rentre dans votre vie,volontairement ou non, il est de passage, apporte une expèrience et s'en va vers de nouvelles. Je lis un blog, laisse parfois une trace, et m'en vais vers d'autres. Ce lot de rencontres éphémères nous apporte plus que ce qu'il y paraît. Parfois, ça nous touche même au... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 00:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 octobre 2004

Douce Chaleur

Elle sortit de la maison, habillée de cette robe rose imprimée qu'il aimait tant, son regarde se posa sur le paysage qui lui faisait face. Des collines et une plaine verdoyantes ponctuée de petits touches roses et rouges que formaient les maisons. Au loin la mer, étendue bleue parfaite. le soleil couchant éclairant la colline exposée, de sa terrasse Emma regardait ce spectacle envoûtant. Elle s'assit sur la chaise longue en bordure du jardin, le cadre était idyllique, l'eau de la piscine clapotait en contrebas, un chat dormait à ses... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 17:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 octobre 2004

Explique-moi les hommes

Les hommes, espèce peu développé et en minorité (he oui), sont beaucoup plus difficiles à comprendre qu'il n'y paraît. Par exemple, je ne comprendrais jamais pourquoi un mec ne vous dit jamais des trucs gentils quand vous avez besoin. Peut-être est-ce moi qui tombe toujours mal mais je crois pas, enfin du moins pas pour le dernier en date qui est au-dessus des autres. Mais j'ai constaté, sur les quelques relations que j'ai eu, que ben, quand on veut entendre des trucs gentils et qu'on cherche à les provoquer, on est toujours déçu.... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 22:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 octobre 2004

Envies

Ce soir, je me sens bizarre, ni triste, ni gaie, juste perplexe peut-être. Demain, je retourne chez moi, je (re)quitte le domicile familial pour retrouver mon studio, petit certes mais à moi, pour moi, rien qu'avec moi. Et ça, c'est sacrément cool. J'ai déjà envie d'y être. Pour une fois, je pense à mon homme qui est loin sans tristesse ou chagrin. Simplement, j'ai envie qu'il soit là, de le voir, de le tourcher, de le sentir, j'ai envie d'être à lui, toute la nuit, pour toutes mes nuits. C'est fou comme le manque et l'absence sont... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 21:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
07 octobre 2004

Conneries du soir

Je voudrais :                         - être un personnage de la série Dawson - faire une émission de télé réalité pour savoir si tout ce qu'on dit est vraiment vrai - être un homme pour voir comment ça fais quand ils jouissent - pas avoir de poils      - aller à Barcelone et visiter tout les lieux de l'Auberge Espagnole - être la peluche de mon copain - recevoir un prix Nobel - avoir le... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 21:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 septembre 2004

Pensées obscures...

Elle attend, elle comprend plus. Trois mois de séparation, il revient, ils ne se sont pas encore retrouvés, elle a peur. Peur que ce ne soit plus comme avant, elle le trouve distant, elle s'imagine qu'il ne pense plus à elle… se pourrait-il être le cas ? Ces trois mois de longue distance auraient-ils changé son couple ? Raisonnement vain, elle est enfermée dans ses pensées mornes. Pourtant, elle devrait se réjouir, les retrouvailles sont pour bientôt. Mais cette angoisse ne la quitte pas, elle l'habite jusqu'à la faire pleurer. Les... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 17:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]