30 janvier 2009

Présentation : la Maison des Feuilles

Roman apparemment culte, je n'ai découvert son existence il y a que quelques mois en lisant une interview de James Franco, le méchant furieusement sexy de Spider-Man, qui le donnait comme son livre de chevet :"La Maison des feuilles, le best-seller publié en 2000 par l'écrivain Mark Z. Danielewski. Je ne cesse de lire et de relire ce roman très expérimental. C'est l'histoire d'une famille qui trouve une maison dont l'intérieur est plus large que l'extérieur. Mais c'est difficile à résumer, car il y a des narrateurs multiples, des... [Lire la suite]

25 janvier 2009

La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette – La reine dans le palais des courants d’air

Ceux qui connaissent auront reconnus là les deux derniers titres de la trilogie de Millénium entamée avec Les hommes qui n’aimaient pas les femmes.A la fin de ce 1er opus, on laissait Mikael Blomkvist revenir à la rédaction de Millénium et Lisbeth Salander partir aux Caraïbes.  Le second commence quand Mikael Blomkvist s’attaque à un nouveau morceau journalistique, une nouvelle petite bombe prête à exploser : le trafic de femmes mineures venant des pays de l’est.Mikael prépare ce numéro spécial en compagnie de Dag Svensson, à la... [Lire la suite]
25 janvier 2009

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes - Millénium 1

Le titre et la couverture noire ont eu l’effet immédiat de me mettre la puce à l’oreille et de hanter mon esprit pas mal de temps, avant que je ne l’achète. Puis je l’ai eu et j’ai presque mis 6 mois avant le commencer, va savoir pourquoi.Et puis, je me suis lancée. C’était la semaine dernière.Le 1er chapitre est parfait, il plonge directement dans l’affaire et donne aussitôt envie de connaître la suite. « C’était maintenant devenu un événement annuel. L’homme qui recevait la fleur fêtait ce jour-là ses quatre-vingt-deux ans. Il... [Lire la suite]
25 novembre 2008

Derniers Nés

Le fait du prince – Amélie NothombBaptiste Bordave est un homme sans grand intérêt, inutile même pourrait-on dire. Mais à une soirée mondaine, invité presque par hasard, il apprend une théorie toute nouvelle : "Si un invité meurt inopinément chez vous, ne prévenez surtout pas la police. Appelez un taxi et dites-lui de vous conduire à l’hôpital avec cet ami qui a un malaise. Le décès sera constaté en arrivant aux urgences et vous pourrez assurer, témoin à l’appui, que l’individu a trépassé en chemin. Moyennant quoi, on vous fichera la... [Lire la suite]
22 octobre 2008

La mécanique du cœur

"Troisièmement, ne te laisse jamais au grand jamais, tomber amoureux" Le livre cette fois. Le conte musical est critiqué ici par Petiteconne.C’est en connaissant le cd que je me suis lancée dans la lecture de ce petit bouquin. Et je peux dire que je ne m’attendais pas du tout à ça !La version cd ne donne qu’une version « simplifiée » de cette histoire. Certes, ça se comprend, le nombre de pages pour raconter l’histoire de Little Jack est plus que triplé.Mathias Malzieu ancre ses personnages dans des décors bien réels qui fourmillent... [Lire la suite]
28 août 2008

A lire

Comme à chaque fin d’été…- Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel- Tout Alice de Lewis Carroll- La possibilité d’une île de Michel Houellebecq - Neige Rouge de Susumu Katsumata- La tragédie du président de Franz-Olivier Giesbert- L’âme du mal de Maxime Chattam- Jour de pluie à Madras de Samina Ali- Les choses de Georges Perec- Gomorra, dans l’empire de la camorra de Roberte Saviano- Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie- La poussière des corons de Marie-Paul Armand- Je me suis régalée, conversations entre Philippe... [Lire la suite]
Posté par Zofia à 20:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 août 2008

Le beau nom grave de tristesse

Le film m'a donné envie de me mettre aux livres, aux histoires de Sagan. Alors j'ai commencé par l'incontournable.Dans ce livre, Cécile a 17 ans. Elle passe un été de rêve du côté de St Tropez dans une maison où le soleil tape. La vie se partage entre les folies de son père et de sa maîtresse, les parties en soirée et la Méditerranée. Mais, Anne intervient et s'invite dans la partie. Anne comme l'élément perturbateur, déséquilibre du couple père/fille.Cécile angoisse et lutte. Presque peine perdue.A la lecture, on imagine sans peine... [Lire la suite]
18 juin 2008

American Psycho

Patrick Bateman est un jeun Yuppie des années Trump : riche, sans scrupule, défoncé à la coke, aux amphét et antidépresseurs, performant. Mais quand il n’est pas occupé, il tue, torture, viole de la façon la plus abjecte qu’il soit. Et il ne ressent rien.Le début peut faire penser à du Beigbeder, c’est trash, c’est cynique, c’est sans langue de bois et sans concession. Mais on finit par déchanter, moi du moins.Ça devient rapidement difficile à lire.Ce livre est une abomination manuscrite, un croisement entre Journal d’un obsédé... [Lire la suite]
21 mai 2008

J’ai fini L’écume des jours.Le deuxième Vian que je lis. Et j’aime, j’aime. Même si celui-là était très différent de J’irai cracher sur vos tombes.Ici, c’est l’histoire de Colin et Chloé, de Chick et Alise. Une histoire où ces jeunes adultes passent leur temps à ne rien faire, pas par paresse, mais parce que dans ce monde-ci, cela ne se fait pas. Dans ce roman, Boris Vian joue avec les codes littéraires, c’est un délice verbal, jeux de mots et néologismes sont à la fête. « L'obsession consumériste de Chick, née d'une idolâtrie... [Lire la suite]
20 mars 2008

Les cerfs-volants de Kaboul

J’ai acheté ce bouquin, un peu au hasard, entre diverses conneries marchandes, j’avais bien aimé la couleur de la couverture et je ne savais pas que c’était un best-seller. Peut-être que quand je l’ai acheté, il ne l’était pas encore…L’histoire se veut sentimentale, émouvante et historique, en général, ce sont plutôt des bons points. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par une même... [Lire la suite]