25 septembre 2011

#5 Pourquoi est-ce qu'il n'y a qu'un dimanche par semaine ?
Posté par Zofia à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2011

#4 Je sens que ce soir, on va bien se faire chier
Posté par Zofia à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2011

#3 J'adore ma nouvelle bague :-)
Posté par Zofia à 16:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 septembre 2011

#2 J'aime Ryan Gosling ^^
Posté par Zofia à 08:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2011

#1. J'aime dépenser des sous
Posté par Zofia à 10:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 septembre 2011

Grosse lacune

Il serait vraiment temps que j'utilise les flux RSS -_-'
Posté par Zofia à 21:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 septembre 2011

Katagena

C'est étrange, ça m'est arrivé d'un coup. Je m'en suis souvenu comme si c'était hier. Avec une absolue netteté. Le soleil. La gare. Les premiers mots.La vodka en plein après-midi. Couchée sur le vente. Sa main posée sur mon dos. Douce. & rassurante. Le baiser, intense. 7. New York Police Blues. Et le reste.Je ne suis pas vraiment nostalgique. Comme un pincement au coeur entre souvenirs heureux et vague à l'âme.
Posté par Zofia à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 septembre 2011

A nouvelle rentrée, nouvelle liste...

Il y en a des précédentes listes mais il y a aussi des nouveaux... - Lus, à lire, qu'on m'a prêté ou que j'ai acheté 1. Merrick d'Anne Rice2. L'homme chauve-souris de Jo Nesbo3. Qui a tué Daniel Pearl ? de Bernard-Henri Lévy4. Gomorra de Roberto Saviano5. Les Bienveillantes de Jonathan Littell6. Jours de pluie à Madras de Samina Ali7. L'ingénu de Voltaire8. Othello de Shakespeare9. Mateo Falcone de Mérimée10. Dracula de Bram Stocker11. Sept ans de solitude d'Eric Halphen12. Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel13. Don Quichotte... [Lire la suite]
10 septembre 2011

Oh, putain, 26 ans, Merde ! Le temps passe trop vite.
Posté par Zofia à 23:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
07 septembre 2011

Tu seras mon fils

Paul de Marseul, propriétaire d'un prestigieux vignoble Saint-Emilion, travaille avec son fils Martin sur le domaine familial. Très souvent agacé par son fils, déçu par ses remarques, ses idées, son travail, Paul rêve d'un successeur plus doué, plus capable de porter à bout de bras le vignoble, il rêve d'un autre fils.  Tout est bousculé quand son régisseur tombe gravement malade et que le fils de celui-ci revient dans le bordelais. Paul découvre un homme talentueux, amateur de belles chaussures, qu'il aimerait avoir comme fils.... [Lire la suite]